Etienne Blanc
©Elise Julliard

Régionales : Etienne Blanc soutient Laurent Wauquiez

Le député de l’Ain ne se lancera pas dans la course aux régionales. Dans un communiqué, il affirme soutenir Laurent Wauquiez, alors que celui-ci n’a pas encore déclaré sa candidature.

Étienne Blanc ne se lancera pas dans la course aux régionales pour 2015. Dans un communiqué, le député UMP de la 3e circonscription de l'Ain a annoncé préférer apporter son soutien à Laurent Wauquiez.

"Il représente cette nouvelle génération dont nous avons besoin. Il saura rassembler les élus expérimentés et les nouveaux talents. Il ne reculera pas face aux mensonges de la majorité régionale et dénoncera la gabegie à laquelle nous assistons depuis trop longtemps. Il proposera un projet ambitieux et partagé, ancré dans nos valeurs et au service des Rhônalpins et des Auvergnats. C'est avec lui que nous sommes nombreux à vouloir faire de Rhône-Alpes-Auvergne une grande et belle région", explique Étienne Blanc, alors que Laurent Wauquiez ne s'est pas encore déclaré candidat.

Wauquiez donné vainqueur

Qu'importe, pour le député de l'Ain, il est temps de se positionner : "Il est évident que les régions de demain doivent être des collectivités puissantes, capables d'intervenir au cœur des territoires de façon concrète et opérationnelle. Elles seront l'échelon de référence des communes et des intercommunalités, échelon à la fois de proximité comme échelon d'ouverture vers l'international. Elles seront aussi des lieux d'expérimentation pour des politiques publiques innovantes."

Il y a quelques semaines de cela, un sondage commandé par le mouvement de la droite sociale de Laurent Wauquiez donnait déjà le maire du Puy-en-Velay gagnant de la région. Il était notamment préféré à l'unique candidat déclaré à la candidature UMP, Michel Barnier.

à lire également
Une nouvelle préfète déléguée pour la défense et la sécurité, Emmanuelle Dubée, 40 ans, a pris ses fonctions à Lyon cette semaine. C’est le 1er poste préfectoral pour cette femme de cabinet, notamment passée par l’ENA où elle a côtoyé un certain Emmanuel Macron.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut