Pour Noir, Perben a trop de millonistes

Son ami de jeunesse Michel Noir, ce matin dans le Progrès, explique que Perben a eu tort de donner autant de place aux millonistes et que lui n'aurait "jamais" accepté d'être "sur une liste avec ces gens là", qui "refusent de voter des subventions à la Licra ou à Hippocampe, seule association d'étudiants qui lutte contre le négationnisme". L'homme du fameux "il vaut mieux perdre une élection que son âme" ajoute : "C'est une question d'éthique politique". Noir ajoute qu'il s'agit aussi d'une erreur stratégique, les "millonistes sans Millon", ne représentant selon lui que "quelques centaines de voix supplémentaires dans les 2e et 6e" de toutes façons à droite.

à lire également
A moins d’un mois du premier tour des élections municipales, le 15 mars 2020, le scrutin est plus que jamais incertain à Lyon. Les célèbres bookmakers anglais auraient bien du mal à dégager une tendance et un favori. Tant la course est ouverte, très ouverte. Et deux tours d’élections pourraient ne pas être suffisants pour dégager l’heureux élu.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut