Bruno Le Maire
© PHILILPPE HUGUEN / AFP

PMA, GPA : “Pas des préoccupations majeures” pour Le Maire

Bruno Le Maire, député de l’Eure et candidat à la présidence de l’UMP, était l’invité politique de Sud Radio ce jeudi 2 octobre. Il est revenu sur le mariage homosexuel, à quatre jours de la “Manif pour tous” à Paris contre la gestation pour autrui (GPA) et la procréation médicalement assistée (PMA) pour les couples homosexuels.

"Je ne reviendrai pas sur le mariage pour tous ; les couples homosexuels ont le droit d'avoir les mêmes droits que les autres. La ligne rouge que j’ai fixée, c’est celle du droit à l’enfant : je suis contre la PMA, contre la gestation pour autrui et je continuerai à défendre cette ligne-là avec la même fermeté", a répondu le candidat à la présidence de l’UMP.

“Pas un sujet de préoccupation majeure des Français”

Concernant la manifestation de ce week-end à Paris, Bruno Le Maire a déclaré : "Ils manifesteront, ils ont des convictions, des idées, c’est parfaitement légitime qu’ils les expriment.” Il précise d’ailleurs avoir reçu les responsables de la Manif pour tous "il y a quelques mois", et ceux de Sens Commun "il y a quelques jours".

"C’est très bien qu’il y ait un débat sur les sujets de société, mais je dis simplement que, dans l’état où est le pays – un effondrement complet, il y a une pauvreté qui gagne la France –, cela ne me semble pas un sujet de préoccupation majeur des Français", a conclu Bruno Le Maire.

Réécoutez l'intégralité de l'interview de Bruno Le Maire, en cliquant sur "l'invité politique du 2/09/14" dans la rubrique "les derniers podcasts" sur le site de Sud Radio.
à lire également
Buno Le Maire, Jean-Michel Blanquer, Julien Denormandie… En à peine deux semaines, 9 membres du gouvernement se sont officiellement déplacés à Lyon et dans le Rhône. Un attrait suspect pour la région selon Patrice Verchère, qui dénonce une campagne déguisée pour les européennes.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut