MUET PREND LES VOIX D'HAMELIN

Son élection est à l'image de ce qui s'est passé en France : il a été très largement distancé au premier tour par le député sortant UMP Emmanuel Hamelin, avant de retourner la situation. Et de rafler la mise au second tour sur fond de large abstention et de remobilisation de la gauche. Cet intellectuel posé qui a été conseiller économique de Lionel Jospin premier ministre est un homme discret qui aime plus le débat que le terrain. Mais il avait déjà décroché le 4e arrondissement en 2001 avant de devenir adjoint à l'économie de Gérard Collomb et de s'intéresser de près au développement des nouvelles technologies dans les écoles lyonnaises. Il pourrait à l'Assemblée être un critique pointu de la politique économique du gouvernement.

à lire également
David Kimelfeld engrange de nouveaux soutiens avec l’annonce, ce jeudi, d’un partenariat avec les élus du groupe Synergies. Le nouveau mode de scrutin affaiblit leurs poids politique mais permet au président de la métropole de s’appuyer sur des élus bien ancrés sur l’une des circonscriptions les plus indécises.
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut