Elliott Aubin
© Tim Douet

Lyon : “Pas de discussion avec le PS à l’heure actuelle”, selon Aubin

Elliott Aubin est revenu sur le sondage publié hier par Lyon Capitale. Une enquête dans laquelle les partis de gauche ressortent en bonne position, mais divisés. Des partis qui ne s'allieront pas avant les élections européennes, selon l'élu La France insoumise (LFI) du 1er arrondissement de Lyon.

Lyon Capitale : Comment analysez-vous ce sondage qui place le bloc de la gauche assez haut, mais sans aucun parti leader ?

Elliott Aubin : Le PS s'effondre, le FN stagne et Collomb dégringole. Ce sondage délivre deux enseignements. Le premier, c'est que les Lyonnais ne veulent plus de Gérard Collomb. Cela s'explique par ses mauvais bilans en tant que maire de Lyon, président de la métropole et ministre de l'Intérieur. Le deuxième enseignement est qu'il existe à gauche une soif de changement, une mutation du paradigme vers une politique plus écologiste, plus sociale. Et pour ça La France Insoumise est incontournable.

Incontournable, mais devancée par la liste EELV dans tous les cas de figure au premier tour...

Difficile de faire des conclusions. On est encore loin de l'échéance, donc il faut prendre le sondage pour ce qu'il est. Il faudra aussi regarder par arrondissement.

“David Kimelfeld est très sympa humainement”

On voit bien qu'à gauche le seul moyen de gagner c'est l'union en vue d'un deuxième tour sous forme de triangulaire face à Gérard Collomb et au candidat LR. Y a-t-il des discussions entre LFI, le PS et EELV ?

Avec le PS, il n'y a pas de discussion à l'heure actuelle. Comme je l'ai déjà dit, il y a une échéance importante qui arrive : les européennes. Cette élection va forcément influencer les municipales, notamment si un parti en sort gagnant. Pour Lyon, on travaille déjà de notre côté sur un programme notamment basé sur l'écologie.

Justement, c'est un sujet sur lequel s'engage David Kimelfeld, qui marque une différence avec Gérard Collomb. Quel serait le meilleur adversaire pour vous entre les deux ?

Les deux font la même politique. C'est vrai que David Kimelfeld est très sympa humainement. C'est difficile de s'engueuler avec lui. Mais, que ce soit lui ou Collomb, les deux font la même chose.

à lire également
120315-poubelles_4
La grève des éboueurs de la société Pizzorno entre dans sa 3e semaine à Lyon. Alors que les ordures s'entassent toujours dans les rues, les prochains jours seront décisifs pour la sortie du conflit ou son enlisement. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut