Gérard Collomb, David Kimelfeld et Emmanuel Macron © Tim Douet
Gérard Collomb, David Kimelfeld et Emmanuel Macron © Tim Douet
Article payant

Sondage exclusif : Collomb en tête mais menacé sur sa gauche

Si le premier tour des élections municipales avait lieu aujourd’hui à Lyon, Gérard Collomb virerait en tête avec 31 % des voix. Ce score est inférieur de 5 points à celui réalisé au premier tour des municipales de 2014. En revanche, ce sondage Ifop-Fiducial pour Sud Radio et Lyon Capitale illustre un basculement de la ville à gauche. EELV, le PS et La France Insoumise obtiennent à eux trois 40 % d'intentions de vote. Quant à la droite, elle n’arrive toujours pas à se relever : 18 %.

Pour justifier son retour à Lyon, Gérard Collomb brandit la menace Laurent Wauquiez. Au vu de notre sondage Ifop-Fiducial pour Lyon Capitale et Sud Radio, cette menace semble pourtant très relative. La liste portée par Etienne Blanc, le bras droit du patron des Républicains au conseil régional, n'est créditée que de 18 % d'intentions de vote. Gérard Collomb capte d'ailleurs, grâce aux premiers mois du quinquennat d'Emmanuel Macron et à son positionnement centriste, un tiers des électeurs de François Fillon en 2017. Conséquence directe de ce décentrage de La République en Marche, par un jeu de vases communicants, la liste menée par Gérard Collomb perd à gauche ce qu'elle a gagné à droite.

Il vous reste 72 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut