Christophe Boudot
© Tim Douet

Lyon : le FN rejette “la culture laide et subversive”

Dans un courrier adressé aux enseignants d'écoles d'art, Christophe Boudot, le candidat frontiste aux régionales en Auvergne-Rhône-Alpes, plaide pour une “politique culturelle du beau, de l’agréable et de l’esthétique”.

La lettre, datée du 25 novembre et récemment rendue publique, répond aux interrogations de la Coordination nationale des enseignants d'écoles d'art. Cette dernière avait demandé au candidat FN des éclaircissements sur sa politique d'enseignement supérieur.

Dans ce courrier, Christophe Boudot explique que le Front national "rejette la valorisation d'une “culture” élitaire, abstruse, laide, subversive, provocatrice, vide, cosmopolite, conformiste et politiquement correcte qui ne profite souvent à personne, sinon à quelques “artistes” médiocres, et ceci aux frais du contribuable. Pour parler crûment, nous voulons une culture de l'art et non une “cul-ture" du canul’art".

La tête de liste FN a également souligné que, si cette vision n'était pas partagée par les écoles d'art et de design, la collectivité territoriale ne pourrait plus soutenir ces établissements : "De leur respect découlera tout notre soutien", précise-t-il dans son courrier.

2 commentaires
  1. boby - ven 11 Déc 15 à 19 h 07

    Ah bon, la liberté fondamentale serait menacée par les idéaux du FN ? Ah bon, on m'aurait menti ? Mais au fait, amis journalistes, vous qui commentez à longueur de temps tous les politiques modérés que pour les dénigrer, les rabaisser, mettre en avant leurs erreurs, leurs hesitations, leurs compromissions et s'ils réussissent, pour minimiser leurs résultats, voir pour les dénigrer aussi , quel role pensez vous jouer dans la monté d'un parti extremiste populiste dont le discours principal est : 'UMPS , tous pareils , tous nuls' ? Que pensez vous de la liberté d'expression (ou plutot de critique négative permanente) qui vous est octroyée par les mauvais politiques qui gouvernent la cinquième puissance de la planète depuis 50 ans ? Surtout à la lumière de ce courrier de Mr Boudot ? réponse ?

  2. CNEEA - sam 12 Déc 15 à 16 h 01

    Le journaliste doit faire attention et éviter les confusions. Le document cité est une réponse du candidat FN à un courrier de la CNEEA envoyé à tous les candidats aux élections. Une école ne peut faire ce genre d'interpellation au risque d'attenter au principe de neutralité qui régit l'enseignement supérieur. Une telle présentation met en danger les écoles au delà des élections et quelqu'en soit le résultat. La CNEEA est une association: Coordination nationale des enseignants d'écoles d'art. Elle soutient depuis des années que les écoles doivent changer de statut pour éviter d'être des enjeux politiques au titre des équipements culturels. La situation actuelle, grave et lourde de conséquences sur l'avenir, ne fait que manifester ce problème né du passage en EPCC.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut