"Les propositions de Juppé font question" affirme Guéant

Claude Guéant, ancien ministre de l’Intérieur, était l’invité politique de Sud Radio ce lundi 24 novembre. Il affirme que les sifflets des supporters de Nicolas Sarkozy envers Alain Juppé ce week-end visaient ses propositions de rapprochement avec le centre et de primaire ouverte.

Interrogé par Christophe Bordet, Claude Guéant, derrière Nicolas Sarkozy sur la photo, a commenté les huées ayant visé Alain Juppé au meeting de Nicolas Sarkozy samedi dernier à Bordeaux. "Ce n’est pas du tout la guerre à l’UMP" relativise l’ancien ministre de l’Intérieur.

"Je récuse l'idée de traquenard"

"Au contraire, Nicolas Sarkozy lorsqu’il a pris la parole après Alain Juppé, décrypte-t-il, a appelé une nouvelle fois au rassemblement. Il a dit clairement qu’il aurait besoin d’Alain Jupé ou au contraire, Alain Juppé de lui. J’ai vu les images, j’ai entendu le son de cette réunion, des sifflés, cela a duré quelques secondes (…) Nicolas Sarkozy ne pouvait pas réagir et je récuse absolument l’idée de traquenard qui a été dite. La réunion était à Bordeaux, sur les terres d’Alain Juppé, avec des militants qui pour l’essentiel sont proches de lui. Ceci dit, Alain Juppé a revendiqué un certain nombre de ses positions qui sont connues, et qui font question parmi les militants, il faut le savoir ! Notamment sa volonté de rapprocher l’UMP du centre (…) et disons les choses clairement, les militants ne sont pas pour les centristes qui votent à gauche au second tour" affirme Claude Guéant.

Deux propositions de Juppé "interpellent les militants"

Une deuxième proposition d’Alain Juppé qui "interpelle les militants" selon Claude Guéant, "c'est celle de l'étendue de la primaire [en vue de désigner le candidat UMP en 2017, NDLR]. Les militants sont pour la primaire, et pour une primaire ouverte, mais ils n’ont pas envie que les socialistes désignent leur candidat, c’est très clair" affirme Claude Guéant.

Réécoutez Claude Guéant sur le meeting de Nicolas Sarkozy à Bordeaux samedi dernier en cliquant ici.

à lire également
Alain Juppé
Le maire de Bordeaux vient d'annuler sa rencontre à Lyon avec David Kimelfed. Une annulation qui intervient en plein remaniement ministériel dans lequel le nom d’Alain Juppé est cité. 
Faire défiler vers le haut