Le prince Jean veut prendre de la hauteur

Le descendant des rois de France est passé par la ville des Lumières pour présenter son livre. Son but : se faire connaître et tâter le terrain. En attendant de trouver un vrai engagement.

Le prince Jean était mardi à Lyon. Pas le fils du président de la République mais le duc de Vendôme, dont la famille a régné pendant neuf siècles sur la France. Il y présentait son ouvrage « Un prince français ». Un livre d’entretiens réalisé avec le journaliste Fabrice Madouas. Il y évoque son histoire, ses convictions et comment il veut servir la France et les Français. Lorsqu’il entre dans la salle, il est chaudement applaudit pendant de longues secondes par une salle très « troisième âge », bien que des jeunes soient également présents.

Son crédo : les partis politiques n’ont pas vraiment de projets pour la société alors qu’un prince peut prendre de la hauteur pour réfléchir au bien du pays. Car il a eu le temps de réfléchir. Non pas qu’il n’ait rien fait de sa vie, au contraire. Mais le prince vient de parcourir le pays pendant dix ans au cours desquels il a pu « dialoguer, échanger et se rendre compte des réalités contemporaines ». Oui mais voilà, le prince a beau répéter à l’envie que « pour savoir où on va, il faut savoir d’où on vient », après une heure de conférence, on ne sait que trop peu ce qu’il pense des vraies questions de société.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut