Capture d’écran 2012-01-12 à 19.18.02

Le pire et le meilleur des cartes de voeux de nos élus

Capture d’écran 2012-01-12 à 19.04.50 ()

CLASSEMENT – Montre-moi ta carte de vœux, je te dirai quel projet politique tu portes pour la société. Chaque année, nos élus envoient des dizaines de cartes de vœux. A quoi ressemblent-elles ? A l'ère de la communication, nous les avons passées au crible. De la plus originale, celle de Jean-Yves Sécheresse, à la plus classique, celle de Dominique Perben, en passant par la plus authentique, celle de Philippe Meirieu, voici un classement totalement subjectif qui vaut cependant le coup d'œil.

La plus originale : celle de Jean-Yves Sécheresse

carte de vœux 2012_0021 ()

Le patron du groupe socialiste et apparentés à la Ville de Lyon souhaite ses voeux cette année sur une carte au format large, représentant la photographie d'une fresque réalisée par les détenus des prisons de Lyon (cliché de Eric Bernath). Des voeux qui sortent du lot, qui ont du sens et qui, pour ne rien gâcher, sont très graphiques. Une réussite qui parle à tous les publics.

La plus jolie : celle de Pascale Crozon

carte de vœux 2012_0029 ()

La carte de voeux de la député socialiste de Villeurbanne représente une femme vue de dos faisant de la balançoire au-dessus de l'avenue Henri Barbusse et des gratte-ciel de Villeurbanne, sur fond de ciel rougeoyant annonciateur de nouveau matin. Un message d'espoir "croire en vos rêves, voler de vos propres ailes" est attaché au graphisme. Des voeux personnels, humains qui donnent envie de croire en la politique.

Les plus graphiques : les cartes de voeux de Jean-Paul Bret et de Nora Berra

Capture d’écran 2012-01-12 à 19.18.02 ()

La carte de voeux du maire socialiste de Villeurbanne, Jean-Paul Bret sort du lot du fait de son graphisme très seventies qui représente un patchwork de symboles de la ville : le fronton de l'Hôtel-de-ville, celui du Théâtre national populaire, un arbre, etc. Comme chaque année, Ie docteur en biologie végétale qu'il était positionne sur sa carte une feuille de Ginkgo Biloba, le premier arbre à avoir repoussa à Hiroshima.

"Ces objets de la vie quotidienne qui racontent quelque chose, nos figures singulières", explique le maire. Il souhaite en ce début d'année que chacun puisse s'émouvoir de ces "détails ordinaires". Une réflexion très philosophique sur le sens du quotidien.

NoraBerra ()

Plus basique, la carte de voeux de la secrétaire d'Etat à la santé Lyonnaise UMP, Nora Berra, conseillère municipale à Lyon 8e, qui se contente de dizaine de photographies représentant le domaine de la santé qui forment le nombre 2012.

La plus longue : celle de Michèle Picard

carte de vœux 2012_0028 ()

La carte de voeux du maire communiste de Vénissieux se compose d'un livret de dix pages au format carte postale. Il réunit des textes, photographies et dessins tirés du livre "Vénissieux un autre regard" paru aux éditions La Passe du vent en septembre dernier. Une carte de voeux qui nous propose de porter un autre regard sur sa ville, "libre et laïc", "ouvert et curieux", "humaniste et solidaire". Inspirée.

La plus urbaine : celle de Gérard Collomb

carte de vœux collomb ()

La carte de voeux du sénateur-maire représente une photographie en panoramique du nouveau quartier de La Confluence à Lyon, vu de la Saône, au niveau de l'ancienne friche de la Sucrière. On y voit bien des péniches, une ancienne grue du port de commerce et le cube orange, nouveau siège très moderne du groupe immobilier Cardinal. Le nouveau visage de Lyon en 2012, alliant passé et avenir, nature et architecture dans un ensemble très représentatif des villes modernes.

La plus authentique  : celle de Philippe Meirieu

Capture d’écran 2012-01-12 à 17.46.18 ()

Le professeur en sciences de l'Education à l'université Lyon 2, vice-président à la région Rhône-Alpes, membre du parlement national d'Europe Ecologie-les Verts, est le seul à avoir composé lui-même sa carte de voeux 2012. Une photo prise dans un musée dont "l'harmonie émerge de la rencontre de l'exceptionnel et du quotidien" et une phrase de Michel Torga qui dit "l'espérance d'une réconciliation apaisée dès lors qu'on sait privilégier ce qui unit sur ce qui sépare". Sa carte de voeux est aussi la plus spirituelle. A méditer.

La plus colorée  : celle de Nathalie Perrin-Gilbert

carte de vœux 2012_0019 ()

Le maire du 1er arrondissement, Nathalie Perrin-Gilbert envoie ses voeux sur une carte où domine le rouge, la couleur de l'énergie, de la colère aussi. Une pointe de bleu, de vert, d'orange et de jaune. Des couleurs primaires pour la plupart, éclatantes, réunies au centre de la carte en un moulin à vent multicolore, symbole de l'enfance. Une carte de voeux plutôt représentative pour une élue dissidente qui essaie de faire entendre sa voix parmi la masse des socialistes lyonnais.

La plus malicieuse : celle de Jean-Jack Queyranne

carte de vœux 2012_0025 ()

Jean-Jack Queyranne, le président socialiste de la Région Rhône-Alpes, souhaite ses voeux de façon très classique en apparence avec une carte en noir et blanc mais qui révèle dans sa partie intérieure un jeu de "mots cachés" plus malicieux, en noir sur fond blanc qui laisse apparaître le nom de tous les départements de Rhône-Alpes : Drôme, Ardèche, Rhône, Haute-Savoie, si l'on s'y arrête.

Les plus classiques : celles de François-Noël Buffet, de Dominique Perben, de Michel Havard, de Philippe Cochet et de Michel Mercier

carte de vœux 2012_0018 ()

Le député de la 4e circonscription de Lyon, Dominique Perben (UMP) a choisi l'une des cartes proposées par le service de communication de l'Assemblée nationale. Elle représente, sans fantaisie, le dessin du fronton du palais Bourbon. Le dessin d'architecte figure la pierre, symbole de force et de longévité. L'ex-patron de la droite en effet, après 28 années de vie politique, prendra sa retraite cette année.

carte de vœux 2012_0015 ()

Très classique également, le sénateur-maire d'Oullins, patron du groupe d'opposition à la communauté urbaine, François-Noël Buffet (UMP) se contente d'une photo de sa mairie. Originalité cependant, celle-ci est prise de haut, la nuit. Les voitures en mouvement sur la rue sont représentées par un rayon lumineux qui figure le mouvement. Une carte de voeux plus moderne qu'il n'y paraît sous ses abords de rigidité.

Capture d’écran 2012-01-12 à 18.01.08 ()

Philippe Cochet, député-maire UMP de Caluire et patron de la fédération UMP du Rhône souhaite ses voeux avec une image de Marianne, symbole de la République semant des étoiles dans son sillage, un brin plus poétique que ses collègues, cette image figure aussi peut-être l'âme de meneur de l'intéressé ...

Capture d’écran 2012-01-12 à 18.20.59 ()

Enfin, Michel Mercier, ministre centriste de la Justice et président du conseil général souhaite ses voeux sur la carte du ministère cette année, extrêmement sobre, représentant trois dessins aux couleurs de la France : la balance de la justice, le fronton de la chancellerie et le visage de Marianne.

Les plus désuètes : celles de Denis Broliquier, de Jean-Louis Touraine et de Michel Havard

carte de vœux 2012_0022 ()

La carte de voeux du 1er adjoint au maire, Jean-Louis Touraine, député du Rhône, représente la photo de la Déclaration des droits de l'homme et du fronton de l'Assemblée nationale. En dépit de la noblesse de ses symboles, la couleur sépia de l'image lui donne un aspect vieillot. Une citation à l'intérieur de Martin Luther King confère un peu plus de sens à l'ensemble : "nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots".

carte de vœux 2012_0030 ()

Au nom du groupe d'opposition au conseil municipal "Ensemble pour Lyon" (UMP, Nouveau centre et apparentés), son président, Michel Havard, député UMP du Rhône, souhaite ses voeux avec un patchwork de photos représentant les arrondissements lyonnais.

carte de vœux 2012_0024 ()

Les photos sont récentes, mais le graphisme d'un autre âge ne convainc pas. Il véhicule une image vieillotte des élus d'opposition. Également député, Michel Havard, a aussi envoyé une autre carte de voeux cette année, plus moderne. Contrairement à ses homologues parlementaires, celle-ci ne représente pas des symboles républicains, mais lyonnais, significatifs certainement de ambition de gagner la mairie de Lyon en 2014.

Même format vertical, même patchwork de photos. La carte de voeux de Denis Broliquier, maire Lyon divers-droite du 2e arrondissement utilise un graphisme obsolète pour un résultat qui véhicule une idée archaïque de l'élu, loin des codes actuels, peut-être volontaire eu égard à la sociologie du quartier et aux idées politiques conservatrices de l'élu.

à lire également
5 commentaires
  1. Mairie du 2e - 13 janvier 2012

    Bonjour,Evidemment ça ne fait pas plaisir... Mais désuet pour qui ? Cette année, plus que les autres, notre carte a suscité beaucoup de commentaires positifs et pas par la tranche d'âge la plus âgée ! Elle a été patrticulièrement appréciée des quarantenaires avec son petit clin d'oeil au flash back Y love NY et au Flower Tree. Une petite pointe de nostalgie justement très tendance et qui a rempli pleinement son objectif : toucher les habitants du 2e ! Dommage qu'il n'en ait pas été de même pour vos experts en communication graphique qui ont jugé toutes ces cartes. Mais qui sont ils d'ailleurs ??? Il serait intéressant de le savoir...

  2. La rédaction - 13 janvier 2012

    Bonjour 'Mairie du 2e', je comprends votre amertume, mais il s'agit, et je le précise dès le début, d'un classement totalement SUBJECTIF qui n'engage que moi. Aucun jury ni aucun expert en communication n'est intervenu dans la rédaction de cet article. Je n'en fais d'ailleurs pas état. Enfin, je vous l'accorde, les photos comme celle de l'arbre à fleurs sont très actuelles, plus modernes il faut bien l'avouer que celles du groupe 'Ensemble pour Lyon'. Néanmoins, le graphisme avec ces ronds m'a paru obsolète. Je vous remercie.

  3. lyonnais - 13 janvier 2012

    Moi, personnellment je trouve celle de monsieur Collomb Gérard et donc de la maire de Lyon trop prétentieuse avec le cube orange des architectes Jacob+Mac Farlane.Trop prétentieuce car il nous montre une ZAC(certe avec un gruyère orange)mais sans accès!N'est-ce pas Monsieur Collomb Gérard maire de Lyon?, comme vous avez osez dire à l'ensemblée en mairie du 6ème hier soir de vous aviez impulsé la Confluence alors qu'hélas vous nous l'avez recassé pour encore un bon siècle.

  4. Sophie_Lyon - 13 janvier 2012

    Qui les reçoit ces cartes imprimées avec de l'argent public ?

  5. Mairie du 2e - 14 janvier 2012

    @ la rédaction : Merci de votre réponse. Ma réaction était sans amertume aucune puisque je vous confirme que la carte à beaucoup plu dans le 2e et c'est pour nous l'essentiel l'essentiel. En tout cas l'idée du comparatif des cartes était sympa. Peut-être ferons-ns mieux l'année prochaine à vos yeux... Bonne année ! @sophie : en réponse à votre question, la carte de Denis Broliquier, maire du 2e arrondissement a été distribuée à tous les habitants par les bénévoles de la mairie du 2e comme chaque année. Bonne année à vous !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut