L'équipe Perben se sert de Royal pour taper sur Collomb

Mais Genin en profite pour rappeler la contradiction avec la démarche menée par le maire de Lyon, Gérard Collomb, sur la rue Grolée : "L'interdiction des ventes à la découpe est présentée comme l'un des points fondamentaux du pacte présidentiel de Ségolène ROYAL, à Lyon le Maire socialiste fait tout le contraire" conclut-il.

Le communique de Lyon Nouvel Horizon

L'équipe Perben se sert de Royal pour taper sur Collomb

Mais Genin en profite pour rappeler la contradiction avec la démarche menée par le maire de Lyon, Gérard Collomb, sur la rue Grolée : "L'interdiction des ventes à la découpe est présentée comme l'un des points fondamentaux du pacte présidentiel de Ségolène ROYAL, à Lyon le Maire socialiste fait tout le contraire" conclut-il.

Le communique de Lyon Nouvel Horizon

"Il y a quelques heures, Madame Ségolène ROYAL a dénoncé dans un fracas médiatique les ventes à la découpe. Cette dénonciation est légitime.

Mais quelle crédibilité cette déclaration revêt-elle quand on sait que l'un de ses plus proches soutiens, Monsieur Gérard COLLOMB, Maire de Lyon, a organisé la plus grande vente à la découpe que l'on ait connue en France au cours de ces dernières années.

Il y a un peu plus de deux ans, Monsieur Gérard COLLOMB a vendu au géant immobilier américain CARGILL un quartier entier de Lyon, connu sous le nom d'Ilot Grôlée, pour la somme de 88 millions d'euro.Â

Cette société vient de revendre un tiers du total pour le prix de 93 millions d'euro et poursuit une revente m2 par m2 dans des conditions de plus en plus chères.

Les habitants du quartier sont expulsés, et la Ville de Lyon est lésée sur le plan financier.Â

Cette vente à la découpe a eu également pour conséquence une flambée des prix dans le secteur.

Mercredi matin, sur le chat organisé par le journal Métro, Gérard COLLOMB se justifiait en expliquant que « Â le quartier de la rue Grolée n'était pas habité par des économiquement pauvres  ». Maintenant il peut être sûr que l'ensemble du secteur n'est même plus accessible aux familles ni aux classes moyennes.Â

L'interdiction des ventes à la découpe est présentée comme l'un des points fondamentaux du pacte présidentiel de Ségolène ROYAL, à Lyon le Maire socialiste fait tout le contraire."

Philippe Genin

Porte parole de Lyon Nouvel Horizon

à lire également
David Kimelfeld en meeting à Lyon © Antoine Merlet
Ce mercredi soir, David Kimelfeld tenait son premier meeting officiel en tant que candidat à la présidence de la métropole. Trois jours après le choix de La République en Marche d'investir Gérard Collomb, l'actuel président de la métropole a apporté la preuve que sa dynamique n'était en rien émoussée. Il a réuni autour de lui près de 1 000 personnes.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut