plan T2 Bron
Tracé du tram T2

Grand Stade : Collomb envisage qu'Aulas "se tire"

Le président de l'agglomération a défendu lundi 20 septembre en conseil communautaire le prolongement de la ligne T2 vers Eurexpo. En cas d'échec, le principal salon Pollutec partirait peut-être pour Paris, a-t-il fait valoir. Mais il a agité une autre menace, plus ou moins liée à ce dossier : le départ de Jean-Michel Aulas, si le Grand Stade ne se réalisait pas. Faisant cela, il avance l'hypothèse d'un échec d'OL Land.

C'est l'image de la pelote de laine : on en tire un petit bout et c'est tout l'ensemble qui vient. Ce lundi soir, au conseil communautaire, il était question d'une voie de desserte routière d'Eurexpo. On a parlé du prolongement de T2 vers le parc d'exposition. Et au final du Grand Stade. Les sujets ne sont pas identiques, mais tout de même pas mal imbriqués.

Prolongement de T2 : un intérêt pour Bron, Eurexpo... et le Grand Stade

Guillemot ()

©Dominique Perron-Ville de Bron

Annie Guillemot, maire de Bron, est revenue sur le tracé de T2. Selon elle, l'enquête publique a plébiscité le tracé centre, soutenu par "95 % des personnes". Cet itinéraire emprunte l'avenue François Mitterrand puis la rue du Chêne. "Comme maire, je pensais qu'il fallait prendre la ligne directe (ndlr : laquelle a été écartée par les études). La concertation nous a fait choisir une ligne un peu plus éloignée", a expliqué Gérard Collomb. Mais le commissaire enquêteur a proposé un 3e tracé pour desservir la zone commerciale des 7 Chemins, plus au nord. La maire de Bron est opposée à cette option qui conduirait à "une dizaine d'expropriations" et l'amputation de l'avenue Salvador Allende. Le prolongement de T2 vers Eurexpo intéresse Annie Guillemot et la ville : cette ligne desservirait le lycée Jean-Paul Sartre et le parc d'activité du Chêne (3000 salariés). Mais bien sûr, ses opposants y voient surtout un moyen de faciliter la desserte ultérieure du Grand Stade, via un système de navettes à partir de son terminus, Eurexpo.

Et si "Jean-Michel Aulas se tire" ?

plan T2 Bron ()

Tracé du tram T2

"Il est en train de se développer une paranoïa : tout ce qui est à l'Est de Lyon doit concourir au Grand Stade, au service du Grand Capital", a tempêté Gérard Collomb, remonté. Le président de l'agglomération a rappelé que la desserte en tram était demandée par Eurexpo depuis longtemps. Il a une fois de plus agité un chiffon rouge : Pollutec, le plus gros salon accueilli par Eurexpo (2400 exposants, 75.000 visiteurs), consacré au développement durable, pourrait partir à Paris si T2 n'était pas prolongé. Et d'embrayer sur le Grand Stade. Le maire de Lyon s'impatiente que la déclaration d'intérêt général soit signée par le gouvernement. C'est en novembre que l'assemblée communautaire examinera pour la 3e fois la révision du plan local d'urbanisme. Collomb s'est adressé aux opposants : "vous allez faire en sorte que Jean-Michel Aulas se tire et laisse la ville de Lyon avec son stade actuel et son équipe. Nous n'aurons alors que nos yeux pour pleurer. Les mêmes opposants, si on ne leur demande uniquement des financements publics (ndlr : le financement du futur stade est assumé par OL), je ne suis pas sûr qu'il y ait une majorité pour".

Faisant cela, Collomb a levé un tabou, évoquant l'échec de son projet. Un aveu ou une menace ? C'est en tous cas une hypothèse qu'il n'avait encore jamais faite en public. "Il joue une partie de poker menteur, estime Philippe Meunier, député UMP. Il attend que ce projet échoue pour en faire porter la responsabilité à d'autres. Mais il sait que OL Land ne se fera pas à Décines". L'élu de l'Est a rencontré Nicolas Sarkozy cet été. L'occasion pour lui de défendre l'installation du Grand Stade à Gerland. "Aulas et Collomb ont laissé entendre qu'ils avaient le soutien du Président de la République. Mais c'est faux. Le Président me laisse libre de contester ce projet. Son objectif, c'est que la France ait des équipements dignes de ce nom". Peu importe leurs emplacements.

à lire également
13 commentaires
  1. Yvan, de Lyon - 21 septembre 2010

    Aveu ou menace ?!Les deux mon capitaine !La menace constitue, de mon point de vue, la dernière cartouche face à une cause perdue.De fait cette menace, est formalisée par un pragmatique, qui ne s'attendait pas à une telle opposition.Après monsieur Rivalta, très certainement Monsieur Aulas, sera lui aussi lâché dans un proche avenir...

  2. Lumière - 21 septembre 2010

    Bien heureusement, il existe encore une presse lyonnais non inféodée à un opposition stérile et systématique au Maire de Lyon. Et un site où l'on peut débattre sans être censuré.Lyon Mag => c'est là bas que ça se passe. 🙂 Dommage, la réactivité de ce site est plombé par la pollution perpétuelle de commentateurs compulsifs type Manin. Dommage.

  3. lyonnais - 21 septembre 2010

    Pauvre Avé César Collomb.Arrêtez de dire n'importe quoi et de faire semblant d'agité le chiffon rouge, vous le savez plus que tous le monde que le salon Pollutec part de d'Eurexpo.Et s'il part ce n'est pas que pour l'accessibilité sacré (?) César. C'est aussi pour de la litterie !!! et pour la V.e . Le merdier c'est depuis le début des années 90 où vous et vos acolytes avez bien chercher la Mouise en capotant les très grands projets de la C.I et du Confl.... plus récemment.Au soldat Guillemot, ce n'est pas une question de tracé de toute façon quelque soit le parcour ce sera toujours un tourtillard lent et fatiguant pour les exposants.Le merdier c'est votre chef (copain) qui la créé à la Soie où il a fait une fausse Gare mutimodale (erreur de vouloir faire une innauguration juste avant une élection municipale 2008) de sa part. Le métro ne peut plus être prolonger en direction des 7 chemins pour une durée d'au moins 40/50 ans (durée de concession du Rhônexpress).Merci qui ???? merci César Collomb.

  4. jerome manin - 21 septembre 2010

    Il se rêvait le fils de Machiavel et de César, le voilà père Ubu.

  5. jerome manin - 22 septembre 2010

    Diffamation. Je ne fais pas à Lyon Mag l'honneur de mes commentaires 🙂

  6. Elyonor - 22 septembre 2010

    Et M. Thierry Philipp, est-il pour le Grand Stade ? Lui qui hier en photo (avec bonnet asse et écharpe asse) dans Le progrès est fier d'être un supporter de St-Etienne.Le Maire de Lyon 3e, cumulard pantenté, supporter des verts, les électeurs lyonnais le savent-ils ?Son avis sur Aulas quel est-il ?

  7. Lumière - 22 septembre 2010

    @ Manain Où en êtes vous ? Aurons nous le plaisir de vous voir en campagne pour les élections cantonales ?!

  8. Lumière - 22 septembre 2010

    @ Elyonor : de plus en plus profond vos réactions sur le grand stade 🙂 Et votre avis sur la mère Denis, quel est-il ?

  9. Elyonor - 22 septembre 2010

    En tant que supporter stéphanois, Thierry Philipp, s'il est pour, c'est qu'il ne faut pas le faire. S'il est contre, il faut le construire de suite. C'est simple les convictions politiques de Thierry Philipp.

  10. Lumière - 22 septembre 2010

    Et toi, c'est quoi tes convictions politiques : l'invective, la diffamation, l'insulte, le mépris du suffrage universel...?Clap, clap, clap !

  11. lyonnais - 22 septembre 2010

    Moi @petite bougie,sur la mère Denis je n'ai aucun avis, elle ne serait pas décédée ?.Mais sur le Père Saint Denis, j'en ai une et elle en est excellente. Deux lignes RER et une ligne de métro plus si je ne me trompe pas un tranway pour la périphérie.Et vous petite soldate quelle est votre opinion sur ce stade ?

  12. Elyonor - 22 septembre 2010

    On se connaît Chère Illuminée, que vous me tutoyez ? Si je diffame, démontrez-le ! Sinon, continuez d'insulter vos contradicteurs, c'est ce que vous faites de mieux faute d'idées et de convictions.

  13. Chlorophyle - 22 septembre 2010

    Mwouais... Que Aulas fasse du chantage, c'est de bonne guerre : sans les infrastructures payées par le contribuable, son projet privé ne verra pas le jour... Maintenant, difficile de croire qu'il les appliquera... Ni qu'à l'inverse il fera bien son stade à Lyon si on lui offre plus ailleurs...Par contre, c'est quand même un peu difficile d'entendre un responsable politique de premier plan (ou qui aimerait tant l'être) céder à ce chantage, et même l'utiliser comme argument pour défendre son choix.Le Grand Stade reste un projet ruineux et scandaleux, qui heureusement est voué à l'échec !

  14. Collombitude - 27 septembre 2010

    Gégé, peux-tu me dire quand Aulas se tire? Je dois commander du champagne! Des promesses toujours des promesses!!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut