collomb
© tim douet

Gérard Collomb 6e cumulard de France

Dans son édition à paraître mercredi, L’Express publie la liste des élus cumulant le plus de mandats, à l’échelle nationale comme locale. Gérard Collomb y figure à la 6e place, avec 9 mandats et postes.

Difficile d’exister sur la scène politique lyonnaise, face à Gérard Collomb. Selon le classement publié par L’Express cette semaine, il pointe à la 6e place des élus cumulant le plus de mandats.

Le maire de Lyon, sénateur et président du Grand Lyon, est également président du conseil de surveillance des HCL, président du syndicat mixte d’études et de programmation du SCoT (schéma de cohérence territoriale) de l’agglomération lyonnaise. Il est aussi président de Lyon Confluence, de la SEM (société d’économie mixte) Patrimoniale du Grand Lyon, président du Pôle métropolitain et secrétaire général de la fondation Jean-Jaurès.

Seul Rhodanien du top 100, il faut regarder plus loin pour retrouver d’autres élus du département. Bernard Perrut, député-maire (UMP) de Villefranche, est 108e avec 6 mandats, Michel Mercier, sénateur-maire (UDI) de Thizy-les-Bourgs, est 142e avec 7 mandats, et Philippe Cochet 181e.

Cette enquête a été réalisée sur 1 573 élus, prenant en compte les mandats électifs comme les fonctions dites “annexes”, mais chronophages, de président d’office HLM ou d’entreprise publique locale. Des points sont attribués selon l’importance de la fonction et le temps qu’elle requiert. Selon cette méthode, c’est Michel Delebarre, sénateur-maire (PS) de Dunkerque, qui occupe la première place de ce “palmarès des cumulards”.

3 commentaires
  1. fleurinois69 - mar 10 Sep 13 à 14 h 13

    et 6 fiche de paie les lyonnais avec vos impôts!!!!

  2. PERHAPS - mar 10 Sep 13 à 17 h 59

    voici un peu de quoi décourager Il nous faut refaire la nuit du 4 août pour retirer aux élus profiteurs les privilèges qu'ils se sont octroyés eux mêmes voyez un peu, c'est éloquent :http://sammenerve.perso.sfr.fr/index.php?2013/08/25/16/50/12-un-regime-fiscal-amaigrissant-pour-les-elus

  3. FOurs - mar 10 Sep 13 à 18 h 50

    Mais il a aussi d'autres responsabilités inhérentes aux fonctions qu'il occupe. Ce n'est pas possible qu'il assume tout. Mais son successeur sera exactement dans la même position (sauf la fonction de sénateur qui n'est pas obligatoire) !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut