Les Subsistances
© DR

Conseil municipal : la politique culturelle remise en cause

Lors du conseil municipal de ce lundi, l’opposition a attaqué certains aspects de la politique culturelle du maire de Lyon, Gérard Collomb. La gestion des grands équipements a notamment été critiquée.

Les Subsistances et l’Opéra montrés du doigt

Le conseil municipal de ce lundi a été l’occasion pour l’opposition de fustiger la politique culturelle du maire de Lyon, Gérard Collomb. S’appuyant sur le rapport de la chambre régionale des comptes, Denis Broliquier (UDI), le maire du 2e arrondissement, a pointé "une carence de suivi des établissements culturels". "C’est notamment le cas des Subsistances, a-t-il souligné. Il n’y a pas de contrôle sur sa gestion alors qu’elles dépendent à 92 % de subventions publiques, à 72 % de subventions de la Ville de Lyon."

Les Verts ont eux aussi critiqué l’“opacité” de la politique municipale : "Il y a 8 millions d’euros de dépenses de personnel pour l’Opéra, entièrement supportées par la Ville. Les citoyens ne peuvent pas voir les sommes totales attribuées à l’Opéra."

Faire défiler vers le haut