Collomb restera muet ce soir

Gérard Collomb en est pourtant le premier signataire. On aurait pu penser que dans sa propre ville, il se serait chargé lui-même d'essayer de convaincre ses troupes. Collomb a préféré laisser la parole à Manuel Valls, seulement septième signataire de la motion. Difficile de ne pas y voir un aveu de faiblesse. Dans le Rhône, une majorité d'élus a préféré rejoindre la motion de Bertrand Delanoë. C'est d'ailleurs le député de Lyon, Pierre-Alain Muet, qui défendra ce soir les couleurs du maire de Paris... La motion Delanoë, clairement favorite sur le plan national, l'est ainsi aussi à Lyon. Et Collomb vivrait forcément très mal d'être battu par Delanoë dans sa propre ville. Plusieurs confrères ont d'ailleurs fait état ces derniers jours de "l'irritation" du maire de Lyon. Pour Le Progrès, Collomb est "blessé d'être lâché par des gens qui le suivent dans sa gestion de la ville mais se sont désolidarisés de sa motion au profit de celle de Bertrand Delanoë". Il aurait même déclaré : "On ne peut pas se recommander d'un modèle Lyonnais au moment des municipales et dire ensuite qu'il y a d'autres schémas théoriques". Collomb a décidément du mal à accepter la moindre divergence. En attendant, il passe sa colère sur Ségolène Royal, qui l'a un peu piégé dans un tête à tête inconfortable et probablement perdant. D'après Le Point, il cache de moins en moins son "irritation" à son égard : "En cause : son étrange meeting du Zénith ou son idée d'interdire les licenciements en cas de délocalisation- " N'importe quoi ", a dit le maire de Lyon. Collomb rappelle d'ailleurs que c'est bien lui le premier signataire de la motion, et non l'ex-candidate du PS" écrit l'hebdomadaire.
Si Gérard Collomb ne prendra pas la parole ce soir, ses proches seront probablement attentifs aux réactions de la salle. L'applaudimètre devrait jouer à fond et donner quelques indications dans le duel Delanoë - Collomb. Deux "outsiders" tenteront aussi de se faire entendre : Martine Aubry et Benoît Hamon seront en effet de la partie pour défendre leurs motions respectives. La soirée s'annonce chaude. Pas étonnant que le PS ait choisi une salle de la Croix-Rousse, alors que s'y déroule la 'vogue des marrons'... Ce soir, elle comptera peut-être une attraction de plus.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut