Eric Lafond© TD Lyon TV_005
Photo : Tim Douet

Cantines à Lyon : "le chéquier à défaut d'idées" pour Lafond

Tandis que le préavis des personnels des cantines de Lyon a été retiré hier, Eric Lafond fustige les options choisies par la municipalité pour s'épargner une grève de rentrée. Lui préconise une réorganisation du service, et en fait un enjeu capital des municipales.

"La majorité actuelle vient de repousser la grève prévue dans les cantines scolaires en sortant de nouveau le chéquier, à défaut d'avoir des idées, tance le centriste Eric Lafond. Des CDD, des CDI qui viennent s'ajouter aux titulaires, titulaires à temps partiel, contractuels à temps partiels, saisonniers, vacataires, régisseurs de cantines et stagiaires, pour une organisation ingérable".

Le candidat "modéré" aux municipales à Lyon – qui, dès le mois de juin, s’emportait contre des cantines "défaillantes" – dénonce la cherté de cantines scolaires censées être "un service public de proximité essentiel aux familles". A plus de 10 euros le repas, il répète que "ce service dysfonctionne gravement avec 17 % de taux d’absentéisme, et un temps de repas très court qui ne permet pas aux enfants de se restaurer et de se reposer".

Un débat "impossible car refusé"

En outre, Eric Lafond charge l’équipe de Gérard Collomb qui, selon lui, "s'obstine depuis 3 ans à entretenir un système à bout de souffle, interrompu régulièrement par la grève, et qui ne sert les intérêts ni des enfants, ni des familles, ni des personnels de la Ville". Dans ces conditions, il regrette que le débat ait été "impossible car refusé" et contre-attaque, proposant aux Lyonnais "une autre approche" lors des municipales.

Son idée de réforme : un "partenariat avec des entreprises du territoire" pour une réorganisation globale des cantines. Celle-ci devant, à terme, "améliorer les repas et réduire les déchets" via des entreprises de restauration collective et les restaurateurs de proximité, et "améliorer les conditions de travail des personnels".

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut