Candidature de DSK : l'appel de Lyon

AFFAIRE DSK (actualisé à 14h58)- Plusieurs soutiens de Dominique Strauss-Kahn au sein de la fédération PS du Rhône ont décidé de lancer un appel pour appeler à la candidature à la primaire socialiste de l'ex-directeur général du FMI. Initiative locale, cet appel de Lyon vise à peser sur la direction du PS afin d'aménager le calendrier de dépôt de candidatures à la Primaire du PS. Lyon Capitale livre en exclusivité le texte de l'appel.

À Lyon, ils sont à la fois les plus jeunes soutiens de Dominique Strauss-Kahn, mais en même temps ses plus anciens et plus fidèles supporters. Il y a quelques semaines, certains d'entre eux lançaient le blog LSD, potache et parodique, destiné à se moquer des attaques les plus violentes contre Strauss-Kahn. Le site n’a pas survécu à l’ébranlement du Sofitel de New York. En revanche, ces jeunes soutiens de DSK ont survécu à tout ou presque.

En 2007 par exemple, ils résistent à la chasse à l’homme digne du maccarthysme opérée par le maire de Lyon lorsque ses équipes se sont chargés d’ordonner un ralliement massif des socialistes du Rhône à Ségolène Royal. Certains ont alors vécu à l'époque dans une sorte de quasi clandestinité au sein de leur propre parti.

Aujourd’hui, plusieurs jeunes élus socialistes conduits par Jean-Christophe Vincent, le secrétaire fédéral du PS en charge des élections, ont décidé de lancer un appel sur Facebook pour la candidature de DSK aux primaires du PS. Tous ceux qui se retrouvaient derrière la candidature de DSK avant l'affaire du Sofitel ne signeront cependant pas ce texte. L'appel ne fédère donc pas la totalité du courant strauss-kahnien. Pour ceux qui ont décidé de porter cet appel, ils s’inquiètent surtout de voir des voix s’élever pour affirmer qu’un retour de DSK est impossible même si la justice américaine décidait d’un non-lieu. “En évoquant l’impossibilité d’un retour, certains le rendent coupable de quelque chose alors que la justice ne s’est pas prononcée”.

Le texte de l’appel proclame en effet : “Nous voulons dire à ceux qui misent sur une impossibilité de son retour à la vie politique française de s’abstenir d’alimenter en arguments notre principal adversaire : la droite !” l'initiative vise également à ne pas laisser prospérer dans le débat politique les arguments de ceux qui, comme Benoît Hamon, estiment que Dominique Strauss-Kahn est désormais hors course. “On veut aller au bout de notre démarche par rapport à ceux qui détruisent la possibilité d’un retour de DSK. On ne veut pas laisser les nuisibles agir” explique M. Vincent.

Lucides sur la portée de leur appel, "une initiative locale" préviennent-ils, les jeunes strauss-kahniens ont conscience que le texte risque de ne pas “révolutionner” les choses. On en connaîtra les effets, au moins localement, dans les prochains jours. A minima, il donne à ces militants strauss-kahniens l’occasion de ne pas abandonner leur mentor. Un texte pour acquis de conscience en somme.

Lyon Capitale délivre in extenso le texte de l’appel ci-dessous :

"Nous adressons cet appel à ceux, de tous bords, membres du Parti socialiste ou non, ayant ou non choisi un autre candidat en l'absence de Dominique Strauss-Kahn, qui, comme nous, pensent qu'il serait un bon président pour la France et les Français.

Aujourd’hui, l’emballement politico-médiatique, nourri de rumeurs et de soupçons, s’effondre. La vérité doit être établie sans que personne ne se substitue à la justice.

Nous voulons dire à ceux qui misent sur une impossibilité de son retour à la vie politique française de s’abstenir d’alimenter en arguments notre principal adversaire : la droite !

Nous voulons qu’un délai suffisant soit proposé par la Direction du Parti socialiste afin que DSK se détermine sereinement.

Nous voulons qu’il puisse se présenter aux Primaires du Parti socialiste. Sa stature internationale et ses compétences d’homme d’Etat, reconnues par tous, font toujours de lui un candidat à la Présidentielle capable de battre Nicolas Sarkozy et, ce qui demeure notre but à tous, de faire revenir la gauche au pouvoir pour transformer notre société."

À lire également : vers la mort imminente du courant strauss-kahnien

Voir le blog Lyonnitudes de Romain Blachier qui recueille les signatures de l'appel

à lire également
Jean-Jack Queyranne conseil régional 4.01.16 Tim
Entretien. Resté fidèle au PS et fâché avec Gérard Collomb depuis les dernières élections régionales, l'ancien ministre de l'Intérieur et président de la région Rhône-Alpes Jean-Jack Queyranne souhaite que la gauche se rassemble pour proposer une alternative à Lyon. Il décrit Gérard Collomb comme "le ministre des bourdes", qui "a toujours joué perso" et qui […]
6 commentaires
  1. Marabout - 7 juillet 2011

    C'est la débandade !

  2. Sophie_Lyon - 7 juillet 2011

    Strauss Kahn n'est pas à droite ?

  3. solko - 7 juillet 2011

    Une telle entreprise relève du déni de réel

  4. Gérard Eloi - 7 juillet 2011

    Jusqu'ici, ce sont les adhérents à Désirs d'Avenir qu'on taxait de sectarisme, de membres de fan club, et j'en passe.Avec cet appel du club DSK, je crois que le sectarisme d'un fan club a atteint ses sommets.'Stature internationale, bon président,...' Je n'ai jamais trouvé que DSK aurait fait un bon président: - Une des missions de son FMI était de 'prévenir les crises financières'. Il a été débordé par la dernière dont ses services n'avaient apparemment pas soupçonné la survenance. Ensuite, il l'a 'gérée' au seul profit des banquiers véreux. Boni pour les traders américains en 2009 : 150 milliards. Et les USA, qui ont laissé tourner inconsidérément la planche à billets pour leurs 'chers' banquiers, ont maintenant une dette aussi asphyxiante que celle de la Grèce.Alors, quand je lis :'Nous voulons qu’un délai suffisant soit proposé par la Direction du Parti socialiste afin que DSK se détermine sereinement',je réponds, bien qu'étant de gauche : ' Votre délai suffisant, ça risque d'être au delà de 2017. En attendant religieusement, vous prolongez Nicolas, ou vous proposez Marine en attendant le chevalier blanc ?'

  5. Yvan, de Lyon - 7 juillet 2011

    '...il serait un bon président pour la France et les français.'Bon dans quel domaine ? Encore une phrase fourre tout. A moins que ce ne soit dans le domaine des pâtes aux truffes ou le testing du service en chambre.'...s’abstenir d’alimenter en arguments notre principal adversaire : la droite !'Donc, il y a aussi des adversaires de gauche ? Quoiqu'il en soit, fermez là !'...capable de battre Nicolas Sarkozy et, ce qui demeure notre but à tous, de faire revenir la gauche au pouvoir pour transformer notre société.'Quelle gauche doit revenir ?Celle qui va ramener à 60 ans l'âge de départ en retraite, mais avec l'allongement de la durée de cotisation, comme ce que monsieur 53% a mis en place ?Celle qui ne remettra pas en cause, les lois attentatoires aux libertés, mise en place depuis quelques années ?Celle qui continuera de verser de l'argent public et alléger les cotisations sociales, aux patrons au prétexte de créer de l'emploi, créant ainsi un déficit dans les comptes sociaux ?Cette gauche là, vous pouvez-vous la garder et vous en servir d'outil à plaisir, pour vos fondements.

  6. Martin de Givors - 7 juillet 2011

    SEXUS POLITICUS,LA PLANÈTE DSKDurant ces dernières semaines,des Millions de badauds plus crédules et lobotomisés les uns que les autres furent conviés à partager la planète DSK via les Bisounours des médias. Une planète extravagante où, dans le cadre cossu d´un puissant groupe hôtelier, suite à une plainte pour viol, la justice des puissants aurait donné raison à une personne socialement prolétaire,de sexe féminin, et de plus d´origine africaine. Puis ressaisissement,la construction du complot savamment construit et entretenu l’emporte, retour au bon ordre des choses: c´est bien évidemment l’ex patron du FMI,cette organisation criminogène qui met à genoux les pays faisant appel à ses services, en particulier ceux du continent Africain, socialiste tout aussi milliardaire qui est finalement la victime d´une «trainée»...Après tout s’il l’a mise ‘’à genoux’’un peu comme les pays du continent dont elle est issue,c’est qu’elle était consentante… Et déjà, ses amis « socialistes » serrent les rangs autour du queutard à ventre couillu. Qui pouvait imaginer un seul instant qu´une femme de ménage,réfugiée guinéenne,pouvait avoir raison? Penser donc un tel Casanova aussi puissant et friqué irait-il s’abaisser en sollicitant par la force les faveurs d’une ‘’vulgaire femme de ménage’’ qui n’a rien d’un top model…Et pourtant les analyses ADN l’on confirmé, mais on ne veut y croire, ça été truquées, ça fait partie de la machination orchestrée par l'Elysé pour détruire l'immaculé DSK...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut