Regnault

Candidat UMP : "L'éthique, ce n'est pas mon problème"

Podcast. Les 6 et 13 juin prochains, les Villeurbannais du canton centre (Gratte-Ciel) éliront le remplaçant de Raymond Terracher (PS) au conseil général. Dans un canton ancré à gauche, le candidat UMP Jean-Paul Regnault tentera sa chance en misant sur sa connaissance du quartier, où il a longtemps exercé comme bijoutier. Il pense aussi tirer profit des très mauvais rapports que ses deux principaux rivaux, Béatrice Vessiller (Verts) et Richard Llung (PS), entretiennent avec un autre Villeurbannais : Bernard Rivalta (PS), le président du Sytral. Vessiller et Llung ont en effet régulièrement dénoncé des problèmes éthiques au Sytral. Regnault, lui, l'éthique : "je ne dis pas que je m'assieds dessus, mais ce n'est pas mon problème". Ce qu'il veut surtout c'est obtenir des lignes de bus supplémentaires pour son canton. Un entretien à écouter et/ou à télécharger.

à lire également
Illustration drogue cocaïne et cannabis
La concertation sur la question du cannabis lancée par la municipalité de Villeurbanne est close. Les résultats sont majoritairement en faveur d’une dépénalisation. Quelles seront les suites données à ce débat ?
1 commentaire
  1. Hugo Makouri - 31 mai 2010

    J'approuve !!!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut