Béghain : Qui pour lui succéder ?

Comme une métaphore du temps qui s'enfuit ou comme les amours évanouies.
Patrice Béghain a décidé de ne pas poursuivre l'aventure. Quels qu'aient été les défauts de l'homme et de son action comme adjoint à la culture, il est indéniable qu'il laissera une trace essentielle après 7 ans de mandat. La politique qu'il a menée a profondément bouleversé le paysage culturel lyonnais, comme ce fut le cas avec Jacques Oudot, adjoint de Michel Noir récemment décédé. Sans paillettes, malgré un déficit de communication, lui et son équipe ont construit des fondations puissantes qu'aucun revirement ne pourra mettre en cause. Si Lyon est une petite cité à l'échelle mondiale, elle peut se targuer d'être une métropole au regard de sa vivacité culturelle.
Dépité d'avoir achevé le précédent, on dévore un nouveau livre.
Gérard Collomb avait été bruyamment soutenu par le milieu culturel lors de l'élection de 2001. Il ne peut rater le choix du futur adjoint en charge de ce domaine pour s'assurer une nouvelle victoire. Najat Belkacem, conseillère régionale déléguée à la culture, David Kimelfeld, 1er adjoint du 4e arrondissement, Hubert Julien-Laferrière, maire du 9e et Jean-Yves Sécheresse, président du groupe socialiste au conseil municipal font figure de favoris pour la succession. Tous nient l'être puisque "c'est le maire qui décide" et que les "élections ne sont pas encore gagnées", pourtant tous travaillent à cela. Les trois profils sont intéressants à des titres divers, mais Gérard Collomb pourrait sortir de son chapeau de magicien un autre petit lapin. Il avait tenté de séduire l'écrivain Marc Lambron et a approché Guy Walter, directeur de la Villa Gillet et des Subsistances. La semaine prochaine, nous vous proposerons des entretiens avec ces trois prétendants et les réactions du milieu culturel. En attendant, le débat est ouvert sur lyoncapitale.fr. Vos idées, vos propositions, votre candidature peut-être sont bienvenues. La culture est un enjeu politique majeur des prochaines élections.

LES FAVORIS

Najat Vallaud-Belkacem
A 30 ans, cette jeune et charmante femme a un autre atout considérable : sa notoriété. Elle fut porte-parole de Ségolène Royale durant la campagne présidentielle et tous les médias ont dressé son portrait. Actuellement conseillère régionale déléguée à la culture.

David Kimelfeld
46 ans, chef d'entreprise, il porte un véritable projet sur la culture fondé sur l'accessibilité pour le plus grand nombre, certainement alimenté par Patrice Béghain duquel il est proche. Actuellement premier adjoint du 4e arrondissement, en charge, entre autre, de la culture.

Jean-Yves Sécheresse
57 ans, professeur.
Il est un peu le héraut des sans-grades, petites compagnies et créateurs émergents dont il fait son cheval de bataille. Actuellement président du groupe socialiste au conseil municipal et membre de la commission culture.

Hubert Julien-Laferrière
A 41 ans, Hubert Julien-Laferrière est une créature de Gérard Collomb dont il est le fils spirituel. Il a la réputation d'être un sympathique dilettante, lui se réclame être un vrai bosseur. Il fut adjoint à la coopération internationale, avant de devenir maire du 9e arrondissement en 2003.

à lire également
A moins d’un mois du premier tour des élections municipales, le 15 mars 2020, le scrutin est plus que jamais incertain à Lyon. Les célèbres bookmakers anglais auraient bien du mal à dégager une tendance et un favori. Tant la course est ouverte, très ouverte. Et deux tours d’élections pourraient ne pas être suffisants pour dégager l’heureux élu.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut