On liquide et on s'en va.....

Ambiance potache : personne n'écoute personne. Les uns et les autres se surveillent du coin de l'oeil : sera-til (elle) réelu(e) dans un mois ? On guette ceux qui sont donnés perdants aux prochaines municipales. C'est sûr, il y aura du renouvellement. Collomb remercie tout le monde pour le travail effectué. Appplaudissements sur les bancs de la majorité. Et voilà. Quelques décisions importantes pourtant.

Améliorer les gares
Retards fréquents, service non fiable, Michèle Vullien ne tarit pas de reproches sur les défaillances du réseau ferré local, malgré le cadencement. Elle y rajoute la sécurité des voyageurs dans les gares et leur information. Le Grand Lyon décide d'engager 29,5 millions d'investissements, dont 22,6 de travaux d'accessibilité, et 1,5 pour un nouveau système d'information des voyageurs. Les gares de Rilleux, Sathonay, Givors-Ville sont concernées. Des réunions sont prévues avec la SNCF pour améliorer le cadencement. Des investissements massifs engagés jusqu'en 2009 pour des trains neufs (par la région). A Partir de 2011 entreront en service de nouveaux trams-trains qui seront compatibles avec le réseau urbain.
Des voitures en commun
Huit communautés urbaines* se regroupent pour passer commande de véhicules écolo ensemble, sur le même cahier des charges. Trois catégories : petit utilitaire, petite citadine, petite berline compacte. D'autres villes européennes du réseau Eurocities ont décidé d'emboîter le pas et de reprendre elles aussi ce cahier des charges. Objectif : créer un effet d'entraînement . Avec un marché significatif assuré, les constructeurs trouvent un réel intérêt à se lancer dans des innovations. Et le marché des particuliers pourrait suivre si les prix tombent.
*Lyon, Arras, Bordeaux, Montceau-les-mines, Lille, Nancy, Strasbourg, le Mans. Le groupe est piloté par Lyon

Top ou flop ?
Démonstration magistrale de Gérard Collomb sur l'impossibilité de lancer le TOP avant 2011 au mieux ! Le Conseil délibère sur la première partie du Plan de Prévention des Risques Technologiques (PRTT). La zone sud autour de Total-Feyzin et de Rhône-Gaz-Solaize est maintenant intégrée à ce plan. Il faudra attendre 2010 ou 2011 pour avoir la seconde partie du tracé de la part de la préfecture. A ce moment-là seulement, explique le président du Grand Lyon, on pourra imaginer à quelles conditions faire aboutir le Tronçon Nord du Périphérique (TOP) dans cette zone Seveso. Et donc lancer un enquête publique sur ce projet. Gérard Collomb répliquait indirectement aux accusationx de son challenger Dominique Perben qui dénonce l'immobilisme sur ce dossier. Mais le maire de Lyon a-til réellement l'intention de lancer cette infrastrucure dès que l'horizon administratif sera dégagé ? Rien n'est moins sûr. Ses alliés verts y sont farouchement opposés.

à lire également

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut