nachury

Nachury regrette “l’amateurisme” de Lebranchu

La députée (UMP) de la 4e circonscription du Rhône se joint aux parlementaires du Rhône pour dénoncer “l’opacité dans laquelle se bâtit la métropole du Grand Lyon”. Dominique Nachury déplore également “l’amateurisme” dont a fait preuve selon elle hier Marylise Lebranchu, au moment d’aborder le sujet du mode de scrutin de la métropole.

Visiblement déroutée, Marylise Lebranchu, ministre de la Décentralisation, a répondu hier dans une ambiance agitée à la longue question (à partir de 20'30") de Dominique Nachury, lors des traditionnelles questions au gouvernement. La députée de la 4e circonscription du Rhône avait interpellé le Premier ministre sur le mode de scrutin de la métropole de Lyon.

Dans un communiqué daté de ce mercredi, Dominique Nachury et les parlementaires UMP du Rhône dénoncent notamment un "mode de scrutin totalement incompréhensible pour le citoyen, fondé sur la délimitation de 14 circonscriptions électorales taillées sur mesure pour garantir une victoire à Gérard Collomb".

Pour les quatre sénateurs et sept députés UMP du Rhône qui se sont joints à Dominique Nachury, il est évident que la réponse de la ministre (à partir de 22'43") prouve qu'"elle ne savait manifestement rien du projet d'ordonnance rédigé fin octobre par le préfet de région [Jean-François Carenco]". Déplorant un "amateurisme confondant", les parlementaires pointent "l'opacité dans laquelle se bâtit la métropole de Lyon" et regrettent "l'exclusion des citoyens, des maires et des parlementaires" au sein du processus de construction de la métropole.

à lire également
À Lyon, la guerre de l'Anneau... des Sciences a bien commencé. Ce projet d'autoroute urbaine pour boucler le périphérique à l'ouest de la ville a inspiré Damien Berthilier, élu de la métropole. Ce dernier a écrit une fable sur l'infrastructure polémique, invoquant le romancier J. R. R. Tolkien, auteur du Seigneur des anneaux. 
Faire défiler vers le haut