“En me virant, Fillon s’achèterait gratuitement un opposant”

Alors que son poste de président du parti Les Républicains est menacé, Laurent Wauquiez n’a pas mâché ses mots à l’encontre du vainqueur de la primaire de la droite et du centre, François Fillon.

Alors que François Fillon va annoncer ce mardi le nouveau bureau politique du parti Les Républicains, la position de Laurent Wauquiez à la présidence semble de plus en plus fragile. Invité sur France 2 hier soir, l'ancien Premier ministre a refusé de confirmer que le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes allait être remplacé par Bernard Accoyer. "C'est une information fausse. J'annoncerai les décisions au bureau politique mardi (...) L'ensemble des forces qui ont participé à cette campagne doivent être représentées. Tout le monde aura sa place", a-t-il assuré.

Pourtant, interrogé par le journal Le Figaro sur son possible remplacement ce mardi, Laurent Wauquiez a sérieusement attaqué François Fillon. "Couper des têtes serait une violence inutile. En me virant, il s'achèterait gratuitement un opposant", a-t-il lâché. Selon lui, "si le premier geste du candidat est de me dégager, ce ne sera pas un signe de rassemblement. Nicolas Sarkozy a pris tout de suite position pour lui. Et je me considère comme son héritier : s'il me vire, c'est à Nicolas Sarkozy qu'il fera une mauvaise manière."

“François Fillon est un colosse aux pieds d’argile”

L'ancien maire du Puy-en-Velay a aussi indiqué que Fillon n'avait "pas la base militante" nécessaire pour l'emporter en 2017, insinuant ainsi que lui la possède, se flattant d'incarner "la droite des petites gens". "François Fillon est un colosse aux pieds d'argile. Avec son projet, il va se faire tirer dessus à la sulfateuse", a-t-il conclu.

Selon les informations exclusives de Michaël Darmon sur Sud Radio le nouveau bureau politique du parti Les Républicains serait composé de : Gérard Larcher, Bruno Retailleau, Thierry Solère, Nathalie Kosciusko-Morizet, Virginie Calmels et François Baroin. Plus d'information à venir sur les antennes de Sud Radio.

à lire également
2 commentaires
  1. Airbus - 29 novembre 2016

    Il ferait mieux de s'occuper du développement de notre Région plutôt que de son petit poste de président des LR. On attend de le voir à l'oeuvre aux commandes de la première région française après IdF. Il y a des choses à faire et à entreprendre, me semble-t-il, c'est autrement plus intéressant que de présider un parti.

  2. nico-yzfr6 - 29 novembre 2016

    Nan LAISSEZ LE AU RPR. Pendant ce temps-là, il ne fait pas du mal à notre région ! Plus loin il est, mieux c'est ! Là, il est à Rome, allé voir le Pape (avec nos thunes, pour une République Laïque, c'est un scandale) : ET BEN QU'IL Y RESTE !!!!!Ce roitelet a couru dans les jupons de Fillon à la défaite de son mentor et là, Fillon lui pisse dessus ! Magique !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut