Ambiance bon enfant à la Fancy Women bike ride

L’évènement annuel a rassemblé, ce dimanche place Bellecour, une trentaine de personnes à vélo ce dimanche à l’occasion de la semaine des mobilités. Point de rassemblement, la place Bellecour d’où les participants ont chevauché leur monture ornée de ballons, fleurs et autre accessoires colorés. Retour en image sur ce mouvement mondial adopté par les lyonnais.

Mouvement militant né en 2013 en Turquie visant à rendre les femmes visibles dans l’espace publique a trouvé un écho dans la capitale des Gaules première ville française à relayer le message en France en 2019. Aujourd’hui le mouvement est lancé dans plus de 200 villes dans le monde.

C’est dans une ambiance bon enfant et au rythme des sifflets que les participants hommes et femmes ont pris la route, accompagnés de Grégory Doucet maire de Lyon. On pouvait les voir de loin grâce à leurs ballons de toutes les couleurs. Aucun message militant scandé, il est question non pas de revendication mais de sororité. La parade lyonnaise se veut être une incitation et encourager d’autres femmes à se déplacer à vélo, à l’image de Christine venue soutenir le mouvement, elle qui allait au travail à vélo.


« Donner envie aux femmes de faire du vélo, leur montrer que c’est possible de faire du vélo avec des tenues colorées féminines et en talons que la pratique n’est pas que pour les hommes » Ophélie Laffuge, co-organisatrice.


Ces dernières années la pratique du vélo se démocratise notamment grâce aux aides apportées pour l’achat de vélos électriques ou encore par des aménagements sécurisés. Le ratio de 60% d’hommes pratiquants le vélo contre 40% de femmes en ville tant à se réduire.

 

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut