Opération de Police © Tim Douet

Un Lyonnais accusé d’avoir participé à un réseau de passeurs à Mayotte

Un “réseau de passeurs” de clandestins a récemment été découvert à Mayotte. Un Lyonnais est accusé d’être l’un de ses organisateurs. 

Huit personnes “sont ou vont être mises en examen”, dont un Lyonnais dans cette affaire de passeurs, selon l’AFP. Des agents de la police aux frontières de Mayotte auraient permis le passage de nombreux clandestins, munis de pièces d’identité “ne leur appartenant pas”, dans le but de rejoindre l’île de La Réunion ou la métropole.  Les migrants en question viennent principalement des Comores, îles voisines de Mayotte. 

Le magistrat a annoncé qu’une instruction est ouverte et “déterminera l’ampleur du réseau”, toujours selon l’AFP. Les passeurs encourent jusqu’à dix ans d’emprisonnement. 

Camille Miansoni, la procureure de la République à Mayotte affirme qu’« il y a des milliers d’euros en jeu » dans ce fructueux business où les clandestins payaient entre 4 000 et 5 000 euros pour obtenir une pièce d’identité et un passage facilité à la frontière. 

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut