Marine Boisseranc
Maison familiale de Marine © PHILIPPE MERLE / AFP

Meurtre de Marine Boisseranc : son père visé sur Internet

Eric Boisseranc, le père de Marine Boisseranc retrouvée morte dans sa maison de Chazay-d’Azergues le 10 octobre 2005, a déposé plainte jeudi matin pour diffamation auprès de la section de recherches de Lyon, nous confirme une source proche de l’enquête. L’homme s’insurge contre des propos sur Internet l’accusant d’avoir commandité le meurtre de sa propre fille.

Le meurtre de Marine Boisseranc est sans conteste l'énigme la plus médiatisée du Rhône depuis les dix dernières années. La jeune fille, âgée de 20 ans, étudiante en communication, a été retrouvée morte par son père, le soir du 10 octobre 2005, dans la maison familiale de Chazay-d'Azergues, village situé dans le bas Beaujolais.

Accusé du meurtre de sa fille sur Internet

Sur plusieurs forums, suite notamment à la diffusion d'un reportage sur l'affaire dans l'émission Non élucidé en 2010, des internautes émettaient leur propre hypothèse. Parmi eux, une internaute parisienne "est vraiment allée loin", nous explique-t-on. Sur la simple base du reportage, elle tentait de démontrer que le père de la jeune Marine était le commanditaire du meurtre.

En juin dernier, le principal suspect, un homme de 28 ans, ex-petit ami de la victime, est passé du statut de mis en examen à celui de témoin assisté, selon la décision rendue par le juge d'instruction. Il était parti vivre en Malaisie après les faits. Arrêté à son retour en France, en décembre 2011, il a été écroué et mis en examen pour homicide volontaire avant d'être libéré en janvier 2012 et placé sous contrôle judiciaire.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut