Meurtre de la Croix-Rousse : le suspect écroué et mis en examen

On ne connaît toujours pas l'identité de l'homme qui a été retrouvé mort dans une cave des pentes de la Croix-Rousse à Lyon, mais son agresseur a été écroué.

Ce samedi, un homme d'une quarantaine d'années a été découvert mort dans une cave de la rue Adamoli dans le 1er arrondissement. Le lendemain dans la nuit, un homme s'est présenté spontanément à la police pour se dénoncer. Ce dernier, un Tunisien de 35 ans a été mis en examen ce lundi pour "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner" et écroué, rapporte Le Progrès.

Le mis en examen s'est tout de même expliqué auprès des enquêteurs. Il aurait surpris la victime en train de fouiller dans des boîtes aux lettres. Une altercation aurait eu lieu. La victime aurait sorti un couteau, mais le Tunisien aurait réussi à le désarmer et retourner le couteau contre son propriétaire. Ce dernier aurait alors fui sans que l'autre homme puisse appeler les secours.

"Il n’a rien caché, lui aussi a des marques de coups, mais il n’a pas voulu mettre en cause la victime. Il est soulagé d’avoir pu expliquer", a expliqué au Progrès Me Bechetoille-Calvetti, l'avocat du Tunisien.

Une autopsie a été pratiquée sur le corps du défunt. Il semblerait que le coup de couteau n'est pas touché de point vital. La victime ne serait donc pas décédée d'une hémorragie, mais d'un "syndrome d’étouffement". L'affaire garde encore quelques mystères.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut