Palais de Justice
© Tim Douet

Lyon : le procès pour pédophilie du père Preynat menacé

Le prêtre lyonnais a été récemment mis en examen pour agressions sexuelles sur une dizaine de scouts entre 1976 et 1991. Actuellement hospitalisé suite à un malaise, il pourrait ne pas être en état de comparaître devant le tribunal.

Selon des informations recueillies par le Journal du dimanche, le père Bernard Preynat a fait un malaise après Noël et a été hospitalisé. Des proches du dossier affirment que l’homme de 72 ans est toujours dans un "état sérieux". Très diminué, il serait pour le moment incapable de prononcer le moindre mot, ce qui menace sérieusement ses comparutions devant la justice civile française puis devant ses pairs.

Deux procès : un civil et l’autre canonique

Le père doit effectivement comparaître devant la justice civile française, mais également devant ses pairs lors d’un procès canonique. La mise en place de ce procès au sein de l’Église a été rendue possible suite au lever de la prescription canonique initiée par le pape François lui-même. Si on se penche sur les acteurs de ce procès, l’institution devrait être conduite par le tribunal du diocèse de Lyon (sous l’autorité du cardinal Barbarin) et par l’ancien ministère de l’inquisition du Vatican, à savoir la Congrégation de la doctrine par la foi.

Des accusations lourdes pour des faits souvent prescrits

L’ancien chef des scouts de Sainte-Foy-lès-Lyon est accusé d’avoir abusé de plusieurs dizaines de scouts et d’avoir commis plus d’une centaine d’agressions au cours de sa vie. La plupart des faits sont cependant prescrits. Le diocèse a d’autre part toujours expliqué qu’il s’agissait de "faits anciens" et que le père Preynat n’avait pas réitéré de tels agissements depuis 1991.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut