Illustration police Tim 26
© Tim Douet

Lyon 3e : Une scène de jalousie aux conséquences inattendues

Violence, séquestration et pour finir trafic de stupéfiants. Une banale scène de jalousie ce week-end à la sortie d’une boîte de nuit de la région lyonnaise aura abouti à l’arrestation de trois individus, après la saisie de 5,7 kg de cannabis et de 120 g de cocaïne.

On en sait un peu plus sur l’histoire de la jeune femme qui a été séquestrée le week-end dernier à Lyon. Tout a commencé par une scène de jalousie à la sortie d’une discothèque de la région lyonnaise. Un homme de 38 ans, connu des services de police, se dispute violemment avec son amie, à qui il reproche d’avoir une attitude provocante. Ni une ni deux, l’individu embarque de force sa compagne et la conduit dans un appartement du cours Albert-Thomas (Lyon 3e), dans lequel il est hébergé de temps en temps. Là, la femme est ligotée et giflée par son "ami", mais aussi par un des autres hommes présents à cette même adresse. L’alcool faisant son effet, les hommes s’endorment, permettant à la jeune femme, sérieusement blessée, de s’échapper et d’alerter les secours.

Quand la police intervient, l’homme de 38 ans a disparu, mais le déplacement n’aura pas été vain. En effet, à l’arrivée des forces de l’ordre, l’un des individus jette par la fenêtre 5,7 kg de résine de cannabis ainsi que 120 g de cocaïne. Il a aussitôt été interpellé ainsi que le deuxième individu présent. Quant à l’homme violent, il a été arrêté lundi matin. Les trois hommes ont été présentés jeudi au parquet.

à lire également
Police
Le procureur de la République près le tribunal judiciaire de Lyon a donné, ce vendredi, les chiffres stupéfiants de fonctionnaires de police et de militaires de la gendarmerie blessés en 2019.
Faire défiler vers le haut