Illustration police Tim 26
© Tim Douet

Lyon 3e : Une scène de jalousie aux conséquences inattendues

Violence, séquestration et pour finir trafic de stupéfiants. Une banale scène de jalousie ce week-end à la sortie d’une boîte de nuit de la région lyonnaise aura abouti à l’arrestation de trois individus, après la saisie de 5,7 kg de cannabis et de 120 g de cocaïne.

On en sait un peu plus sur l’histoire de la jeune femme qui a été séquestrée le week-end dernier à Lyon. Tout a commencé par une scène de jalousie à la sortie d’une discothèque de la région lyonnaise. Un homme de 38 ans, connu des services de police, se dispute violemment avec son amie, à qui il reproche d’avoir une attitude provocante. Ni une ni deux, l’individu embarque de force sa compagne et la conduit dans un appartement du cours Albert-Thomas (Lyon 3e), dans lequel il est hébergé de temps en temps. Là, la femme est ligotée et giflée par son "ami", mais aussi par un des autres hommes présents à cette même adresse. L’alcool faisant son effet, les hommes s’endorment, permettant à la jeune femme, sérieusement blessée, de s’échapper et d’alerter les secours.

Quand la police intervient, l’homme de 38 ans a disparu, mais le déplacement n’aura pas été vain. En effet, à l’arrivée des forces de l’ordre, l’un des individus jette par la fenêtre 5,7 kg de résine de cannabis ainsi que 120 g de cocaïne. Il a aussitôt été interpellé ainsi que le deuxième individu présent. Quant à l’homme violent, il a été arrêté lundi matin. Les trois hommes ont été présentés jeudi au parquet.

à lire également
Rodéos urbains, tirs de mortiers, nuisances sonores, violences... Face à la recrudescence des actes troublant l'ordre public et exaspérant une partie des Lyonnais - qui ont lancé une action collective contre le préfet du Rhône et la ville de Lyon - le procureur de la République de Lyon, Nicolas Jacquet, livre pour Lyon Capitale les mesures prises par le pouvoir judiciaire pour lutter contre l'insécurité et les incivilités.
Faire défiler vers le haut