Ligne Lyon-Turin : Erri De Luca relaxé par le tribunal

Ce lundi midi, le tribunal de Turin (Italie) a décidé de relaxer l’écrivain Erri de Luca, mis en accusation pour ses propos sur le sabotage du chantier de tunnel sur la ligne Lyon-Turin.

L'écrivain italien Erri de Luca a été relaxé ce lundi par le tribunal de Turin, alors que le procureur avait requis huit mois de prison ferme pour "incitation au sabotage" du chantier de tunnel sur la ligne Lyon-Turin. Une annonce qui a déclenché les vivats dans la salle d'audience.

Devant le tribunal, l'écrivain avait affirmé qu'il considérait "le verbe “saboter” [comme] noble et démocratique", avant de déclarer : "Je défends l’origine du mot “saboter” dans son sens le plus efficace et le plus vaste. Je suis prêt à subir une condamnation pénale pour son emploi, mais non pas à laisser censurer ou réduire ma langue italienne."

L'ancien militant d'extrême gauche, écologiste et prix Femina en 2002 pour son livre Montedidio est désormais libre. Avant le procès, il avait affirmé qu'il était prêt à aller en prison : "Je suis parfaitement tranquille. Ma liberté n'est pas en cause. Ma liberté de tenir ensemble les choses que je fais et celles que je dis est hors de portée d'un tribunal."

1 commentaire
  1. Jean-67 - 19 octobre 2015

    Je trouve ça tout à fait normal qu'il soit relaxé ! C'est évident que quand il dit 'saboter' ce n'et pas physiquement ! A moins de rouler en Self balancing scooter de Lyon à Turin je vois pas comment on ferai de toute façon sans cette ligne.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut