Quartier Grôlée porte ouverte
© Camille Padilla
Article payant

Lyon : Christophe Fournage, un acteur clé du "dossier Grolée"

Christophe Fournage, ancien président des Docks Lyonnais lors de la vente de la rue Grôlée au fonds d’Abu Dhabi, aujourd’hui gestionnaire des actifs immobiliers de la même rue, semble parfaitement maîtriser les arcanes du grand-duché du Luxembourg. Zoom sur un acteur clé de l’affaire Grôlée, étudiée par le tribunal de commerce de Lyon ce lundi 2 mars.

“C’est un opportuniste, un homme de paille qu’on met sur les gros coups et qui empoche, au passage, de grosses coms.” Son nom a fuité dans les médias marseillais. D’abord dans le mensuel satirique Le Ravi, en avril dernier, puis dans La Marseillaise, en décembre.Le gros coup, c’est la vente du siège de la SNCM (Société nationale maritime Corse Méditerranée), qui assure les liaisons régulières depuis la France continentale vers la Corse, la Sardaigne, l’Algérie et la Tunisie et dont l’État est actionnaire à hauteur de 25 %. En se faisant entremetteur, via des montages juridiques pour le moins exotiques, Christophe Fournage a touché 1 million d’euros.

Il vous reste 70 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut