BEA
© BERTRAND GUAY / AFP

De Margerie : les experts français sont à Moscou

Les experts français missionnés pour faire toute la lumière sur l’accident qui a coûté la vie au patron de Total lundi sont arrivés mardi soir à Moscou.

Trois enquêteurs du Bureau français d'enquêtes et d'analyses (BEA), accompagnés d'un représentant de Dassault, le fabricant de l'appareil accidenté, et de deux représentants d'Unijet, l'exploitant de l'appareil, sont arrivés mardi 21 octobre, dans la soirée, à l'aéroport de Moscou. Ils y sont restés bloqués une heure en raison d'un problème de visa.

Chargés d'assister les Russes dans leurs expertises permettant d'expliquer l'accident du Falcon 50 de Christophe de Margerie, leur enquête se limitera aux aspects techniques sur les circonstances de l'accident. Les responsabilités pénales restent, quant à elles, du ressort de la justice russe. Le BEA est notamment chargé de l'examen des "boîtes noires" qui enregistrent tous les paramètres de vol et les conversations dans le cockpit. Les Russes ont promis d'attendre les Français pour les ouvrir.

1 commentaire
  1. LYOCAL - ven 24 Oct 14 à 11 h 43

    J'espère que l'enquête sera moins longue que pour le vol Alger du AH5017

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut