Manifestation gilets jaunes ©Lyon Capitale

Acte IX des Gilets jaunes à Lyon : 18 personnes déférées au parquet

Selon la police, la manifestation des gilets jaunes de ce samedi à Lyon, a été marquée par “une violence particulière”. Vingt personnes ont été arrêtées et des jets de “cocktails Molotov“ ont été signalés.

La DDSP du Rhône a publié un bilan de l'acte 9 du mouvement des gilets jaunes qui à eu lieu à Lyon ce samedi. Une journée de manifestation marquée par “une violence particulière envers les forces de l’ordre”, écrit la police du département. En tout 20 manifestants ont été placés en garde à vue “pour des faits de participation à un groupement en vue de commettre des violences et dégradations, port d’arme prohibé, violences sur PDAP et rébellion”, décrit la DDSP. Dans le détail, en début d'après-midi, cinq personnes ont été interpellées en centre-ville par la BAC en possession d’objets dangereux “laissant penser qu’ils s’apprêtaient en commettre des exactions”. Un mineur de 17 ans originaire de Bourgogne était interpellé en possession de plusieurs engins incendiaires. “Jusqu’en début de soirée, divers points de crispation et de violences envers les forces de l’ordre étaient à signaler”, poursuit la police nationale. “Les forces de l’ordre ont fait face à une violence particulièrement forte avec notamment le tir tendu de pierres à l’aide de frondes et de cocktails Molotov”, note la police.

En tout, 9 policiers ont été blessés samedi. Sur les 20 gardes à vue, 18 personnes ont été déférées ce jour. 13 personnes sont majeures et comparaîtront en comparution immédiate, deux font l'objet d'une convocation par procès-verbal et 3 mineurs feront l’objet d’une mise en examen devant un juge pour enfant. Les deux autres personnes font l’objet de mesures d’alternatives aux poursuites.

à lire également

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut