L’ordre des avocats choqué par des méthodes de policiers lyonnais

L’ordre des avocats du barreau de Lyon regrette l’usage d’écoutes entre un avocat et un client ayant conduit à une interpellation.

En août 2015, la police lyonnaise localise un braqueur recherché en écoutant la conversation d'un membre de sa famille avec son avocat, Me Olivier Forray, comme le racontait Le Progrès. Le malfaiteur présumé est arrêté à la porte même du cabinet de son défenseur, rue Servient à Lyon. Le procédé d'écoutes est contesté par l'avocat, qui y voit une entorse à la procédure, source de nullité.

La conférence des bâtonniers s'est émue de cette "dérive". Tout comme l'ordre des avocats du barreau de Lyon. "Nous alertons devant cette attaque contre les droits mêmes de l'avocat à conseiller son client, ainsi que devant une possible violation du secret professionnel, déclare à Lyon Capitale Frédérique Paoli, secrétaire générale de l'ordre. Si on ne peut plus se rendre chez son avocat de peur d'être arrêté devant sa porte, cela va devenir compliqué de se défendre, et pour les avocats d'exercer leur métier. La fin ne justifie pas toujours les moyens, en tout cas pas ces moyens-là."

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut