4 mois de prison pour l’homme aux 197 interpellations

Record peu glorieux pour Karim Villelonge. Ce Villeurbannais de 33 ans a été condamné une trentaine de fois, à la suite de 197 interpellations. Hier, c’était la dernière en date.

Il ne sait même plus combien d'années il a passé derrière les barreaux. Ce vendredi, Karim Villelonge, Villeurbannais de 33 ans, a été condamné pour la 33e fois. Le Progrès raconte qu'il a été arrêté mercredi dernier pour avoir tourné autour d'une jeune fille de 17 ans, vers 18h, dans le bus C15 qui roulait boulevard de la Croix-Rousse. La victime l'a accusé d'insultes et de l'avoir ensuite violemment poussée dans le dos. Une version appuyée par un témoin.

Tout a commencé à ses 14 ans

Karim Villelonge a été jugé hier dans le cadre d'une comparution immédiate. Le président, Pierre Goudard, a tenté de répondre à la question que tous se posaient : comment peut-on arriver à 33 ans avec 197 interpellations ? Tout a commencé par une fugue, aux 14 ans du prévenu, alors qu'il essayait d'échapper à un climat familial tendu. Puis la machine s'emballe : vols, violences, stupéfiants et d'autres affaires ont suivi.

Pendant son audience, l'homme est sans cesse tombé dans le déni. Concernant l'affaire de mercredi, il a affirmé ne pas avoir insulté la jeune fille et l'avoir poussée de façon involontaire après avoir été lui-même bousculé. Ce fut d'ailleurs l'argument auquel s'est accroché son avocat, Me Guyenard, qui confirme que la vidéo du bus ne raconte pas “l'agression telle qu'elle a été décrite par la victime et le témoin”.

Au final, Karim Villelonge a écopé de 4 mois d'emprisonnement, sans mandat de dépôt.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut