UN CONTE D'HIVER, FOIS DEUX

Ce n'est pas forcément une de ses pièces les plus connues. C'est en tout cas une des dernières qu'il ait écrite. Tous les ingrédients et le mystère habituels sont là : le temps qui passe, la transmission entre parents et enfants, les jeux de dupes et les approches amoureuses, la jalousie la plus passionnelle et la comédie la plus frivole. Pas étonnant alors que la petite scène des Clochards Célestes sur les pentes ait choisi d'ouvrir sa saison avec cette tragi-comédie où l'humour finit par triompher de la noirceur. C'est le trio de fées du collectif Théâtre de Valdrad', Christelle Hes, Laure Poilpré et Anne Okaïs qui entreront dans la légende de Shakespeare en produisant une version familiale raccourcie, adaptée par leurs soins. Juste avant que La Renaissance et Le Toboggan ne prennent le relais en novembre en invitant le tout nouveau directeur du Centre dramatique de Grenoble, Jacques Osinski, à livrer sa version de la fable dont il assure lui-même la traduction. Considérant lui-même que ce Conte d'hiver est l'aboutissement de son travail sur le répertoire classique, le détour s'impose pour découvrir un des metteurs en scène les plus en vue de la région.

Un conte d'hiver d'après Shakespeare au théâtre des Clochards Célestes du 3 au 18 octobre 2008 à 20h. www.clochardscelestes.com

Le Conte d'hiver de William Shakespeare mis en scène par Jacques Osinski au théâtre de la Renaissance à Oullins du 17 au 20 novembre à 20h puis au Toboggan de Décines les 16 et 17 décembre 2008 à 20h30. www.theatrelarenaissance.com www.letoboggan.com

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut