Trois Lyonnais au mondial du tatouage

L'art de graver sur les corps est de plus en plus populaire. Trois talents lyonnais représenteront leur ville et leur travail lors du Mondial du tatouage à Paris, du 4 au 6 mars prochain.

Après la tenue à Villeurbanne de la 20ème édition du salon du tatouage, trois tatoueurs lyonnais se rendront à Paris pour concourir au niveau mondial. Mathias Bugo, l'un des pionniers du tatouage à Lyon, pourrait une nouvelle fois remporter un joli titre pour son talent. Installé depuis 1994 à la Croix-Rousse dans son Studio Artribal, il a déjà été primé deux fois au mondial de l'année dernière. Avec lui, Téodor Milev (681 tatoos dans le 3ème arrondissement) et Thomas Boulard (Empreinte Bodyart dans le 1er arrondissement) seront de la partie.

Un événement de plus en plus populaire

Huit concours de tatouages seront organisés du 4 au 6 mars à la Villette devant un redoutable jury. Près de 350 artistes tatoueurs du monde entier sont attendus pour l’événement. Avec 32 000 visiteurs l'année dernière, ce mondial bat des records de fréquentation. Ce n'est qu'en 2013 que le concours revient se dérouler en France, en a peine deux ans, l'affluence pour ce concours à plus que doublé.

à lire également
Cathy Bouvard, aux Subsistances, en octobre 2018 © Tim Douet
Depuis quinze ans à la tête des Subsistances, Cathy Bouvard s’est vu proposer un défi qui ne se refuse pas : les Ateliers Médicis, dont l’ambition est rien de moins que de transformer par la culture la ville de Clichy-sous-Bois et de faire émerger des artistes qui ne soient pas “du sérail”. Une des fondatrices de Lyon Capitale tire donc sa révérence et dresse à cette occasion le bilan d’une ville qui a muté. Avec la crainte qu’elle ne se re-quenellise…
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut