Solitude champs Koltès Alvaro Bonnet montage
© Christophe Raynaud de Lage (montage LC)

Pour Koltès, les Célestins déménagent à la Part-Dieu

Roland Auzet signe une mise en scène de Dans la solitude des champs de coton qui promet de faire date. Il fait interpréter la pièce de Bernard-Marie Koltès par deux femmes, Anne Alvaro et Audrey Bonnet, et la présente… en plein centre commercial de la Part-Dieu.

Audrey Bonnet (à gauche) et Anne Alvaro “dans la solitude des champs de coton” , au centre commercial de la Parti-Dieu – photos de répétition © Christophe Raynaud de Lage (montage LC)

© Christophe Raynaud de Lage (montage LC)
Audrey Bonnet (à gauche) et Anne Alvaro “dans la solitude des champs de coton”, au centre commercial de la Parti-Dieu – photos de répétition.

Dans la solitude des champs de coton est devenu un monument de notre dramaturgie contemporaine, notamment grâce aux mises en scène qu’en fit Patrice Chéreau (la première eut lieu avec Laurent Malet et Isaac de Bankolé en 1987).

Rencontre entre un dealer et son client…

La discussion des deux protagonistes, longue, âpre et violente, nous plonge dans la relation de dépendance qui les unit et les oppose simultanément. Cette transaction, dont l’objet n’est jamais vraiment nommé, était pour Koltès un prétexte pour porter le fer sur les rapports commerciaux et le marché en général. En même temps qu’il livrait une vision sombre, une plongée psychologique dans l’univers d’un de ces couples seulement formés par un intérêt commun, la drogue en l’occurrence.

… à la Part-Dieu

Roland Auzet s’empare de la pièce de Bernard-Marie Koltès pour la placer dans un contexte hyper urbain, rien moins que la galerie marchande de la Part-Dieu ! Le travail sur le son y occupe une place prépondérante. Ce qui n’étonne pas de la part de l’ancien directeur du théâtre de la Renaissance, compositeur et percussionniste de renommée internationale.

Anne Alvaro (à gauche) et Audrey Bonnet dans les escaliers du centre commercial de la Part-Dieu – répétitions de “Dans la solitude des champs de coton” © Christophe Raynaud de Lage

© Christophe Raynaud de Lage
Anne Alvaro (à gauche) et Audrey Bonnet dans les escaliers du centre commercial de la Part-Dieu – répétitions de “Dans la solitude des champs de coton”

Mais l’intérêt du spectacle réside aussi dans sa distribution. Car le metteur en scène a décidé de donner les rôles à deux femmes, deux grandes comédiennes aux tempéraments différents.

C’est Anne Alvaro, souvent croisée chez Georges Lavaudant mais connue d’un public plus large grâce à sa prestation dans Le Goût des autres d’Agnès Jaoui, qui interprète le rôle du dealer, avec toute sa force de conviction et sa voix grave et envoûtante.

Tandis qu’Audrey Bonnet, vue récemment dans le magistral Répétition de Pascal Rambert, se glisse dans la peau du client avec toute la rage et l’énergie qu’on lui connaît.

Toutes deux se mettent au service de cette métaphore du désir qui se déploiera autour de la fontaine de la Part-Dieu.

Dans la solitude des champs de coton – Du 13 au 23 mai à 20h30 (dim. à 16h30, relâche lundi), au centre commercial de la Part-Dieu. Réservation sur le site du théâtre des Célestins.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut