Viva Mamma Pelly Naouri 1
© Stofleth

Opéra de Lyon : Fin de saison burlesque avec Pelly, Naouri et la Mamma

L’Opéra de Lyon a décidé de contenter tout le monde avec Viva la Mamma !, farce parodique composée en 1831 par Gaetano Donizetti. Que l’on pourra voir à Fourvière le 8 juillet.

Farce à rebondissements

Alors que les répétitions de l’opéra Romulus et Ersilia battent leur plein malgré une distribution hésitante et un montage laborieux, Mamma Agata déboule sur scène, exigeant qu’on donne à sa fille Luigia, secunda donna de la production, un meilleur rôle : un grand solo rien que pour elle et même un duo avec la prima donna ! Cette dernière refuse, bien entendu, de partager la scène avec une chanteuse subalterne et l’on en vient aux mains… Mais un nouveau rebondissement survient alors : le Musico s’est enfui ! Un détail pour Mamma Agata, qui se propose de remplacer au pied levé le castrat, avec le bon goût qui s’impose. Devant le carnage, c’est au tour du ténor de jouer la fille de l’air, immédiatement remplacé par le mari de la prima donna qui, à force d’assister aux répétitions, connaît le rôle par cœur. Devant la situation délétère (et le public qui se presse déjà pour assister à la représentation), le directeur du théâtre fait appel à l’armée pour contraindre ses chanteurs à regagner leur poste – sans succès. La représentation est finalement annulée et le plateau prend la poudre d’escampette pour ne pas avoir à rembourser l’argent avancé par l’imprésario.

Mamma Naouri

À travers cette comédie satirique, Donizetti adresse un clin d’œil moqueur à l’opéra de son temps, ses divas, ses excès… Le rôle de la Mamma, tenu par un homme (ici Laurent Naouri) participe au cocasse de la situation tout en jouant avec le thème du transvestisme et du flou, dans le domaine lyrique, quant aux registres vocaux, genres, sexes… Un livret taillé sur mesure pour le metteur en scène Laurent Pelly, dont on connaît le goût pour le burlesque. La direction de l’orchestre de l’Opéra de Lyon sera ici confiée au jeune chef suisse Lorenzo Viotti, dont c’est la première venue à Lyon.

Viva la mamma ! Du 22 juin au 8 juillet à l’opéra de Lyon
+ le 8 juillet à 21h30 en projection extérieure simultanée et GRATUITE
dans 13 villes de la (grande) région : Villié-Morgon, Ambérieu, Bellegarde, Thonon, Chamonix, St-Quentin-Fallavier, Crest, Montélimar, Le Cheylard, Usson-en-Forez, Clermont-Ferrand, Issoire et Aurillac
À Lyon, la retransmission change de lieu cette année : au lieu de la place des Terreaux, elle sera présentée au théâtre antique de Fourvière, tout en restant gratuite. Il est cependant conseillé de réserver (04 69 85 54 54).

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut