Carlotta Ikeda buto
© Photo Lot

Opéra Butô à la Maison de la danse ce mercredi

Figure centrale de la danse butô post-Hiroshima, Carlotta Ikeda revient à Lyon avec Chez Ikkyû, une création qui s’adresse pour la première fois aux adultes et aux enfants, délaissant le côté larvaire et contestataire de ses pièces précédentes pour aller chercher le conte et la tradition.

Ikkyû est un jeune moine japonais du Moyen Âge devenu poète, calligraphe, peintre et grand maître zen. Son existence extraordinaire a fait de lui un mythe au pays du Soleil Levant. La chorégraphe raconte son histoire, qui est aussi une réflexion sur le sens de la vie, en s’appuyant sur un travail très esthétique mêlant le blanc du butô à des couleurs vives et chatoyantes.

La scénographie est faite de projections d’images de synthèse animées, enveloppées d’une musique traditionnelle, de sons contemporains et de la voix d’une soprano, avec en son sein une danse expressive et captivante.

Chez Ikkyû – Mercredi 4 juin à 15h et 19h30, à la Maison de la danse.

à lire également
Enfant et sortilèges Insectes opéra 2016
Reprise de L’Enfant et les Sortilèges de Ravel à l’opéra à partir de ce jeudi, Turangalîla de Messiaen en attendant les Circlesongs de Bobby McFerrin à l’Auditorium. Il y aura grandement de quoi oublier la neige, si neige il y a, cette fin de semaine dans les salles lyonnaises.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut