Nouvelle Vague nipponne à l'Institut Lumière

Ce cinéaste majeur de la nouvelle vague japonaise, amoureux de littérature française pour l'avoir étudiée à l'Université de Tokyo, nous revient pour présenter un livre sur son mentor. Ozu, ou l'anti-cinéma, est un brillant hommage au maître qui l'a inspiré, mais également le récit d'une filiation entre deux cinéastes majeurs du 7e art japonais. Si le Kijû Yoshida n'est pas passé derrière une caméra depuis la sortie, en 2003, de son poignant témoignage sur Hiroshima, Femmes en miroir, le réalisateur demeure au centre de toutes les attentions : rétrospective au Centre Pompidou à Paris, réédition de son œuvre en DVD, documentaire Kijû Yoshida : qu'est-ce qu'un cinéaste ? de Nicolas Ripoche... Fort de cette actualité, Kijû Yoshida, accompagné de l'actrice Mariko Okada, sera l'invité de l'Institut Lumière les 29 et 30 avril prochain pour évoquer son travail et celui de son mentor dont il fut l'assistant : Yasujirô Ozu.

Kijû Yoshida. Les 29 et 30 avril à l'Institut Lumière, 5 rue du Premier-Film, Lyon 8. 04 78 78 18 95 ou www.institut-lumiere.org
Coffrets DVD disponible chez Carlotta Films
Ozu, ou l'anti-cinéma, de Kijû Yoshida. Aux éditions Institut Lumière / Actes Sud

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut