Ne nous appelez pas les "Blues Brothers" !

Non, ils ne font pas du jazz, non Seb Goldfinger n'est pas le cousin caché de Jamiroquai et enfin, non, ils ne sont pas un ersatz des "Blues Brothers" ! Alors ils sont quoi les Stompin' Whities ? Ils sont bourguignons tout d'abord et pour savoir quelle genre de musique ils font, il suffit de traduire leur- imprononçable- nom. "Whities", mot d' argot noir américain pour désigner les blancs ; "Stomp", danse sautillante du début du XX° siècle. Deux Blancs qui s'inspirent de la musique de la Nouvelle Orléans qu'ils métissent aux sons funk, jazz et blues pour donner des airs frénétiques. Bien tenté mais un peu réducteur, les Stompin' Whithies sont avant tout deux hommes-orchestres, jonglant chacun avec plusieurs instruments, pour qui la scène est une priorité. Pendant que Sam Spartacus vient tambouriner avec ses baguettes sur votre table, Seb Golfinger joue de l'orge Hammond en entonnant des airs de blues avec sa voix rauque.
En concert depuis lundi au Péristyle, le groupe se produit une dernière fois sous les arcades de l'Opéra ce soir.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut