Dan Gharibian trio © Johan Desma

Musiques du monde à Lyon : des jeudis multicolores au jardin des Chartreux

On respire enfin. Après l’annulation de son édition 2020, Les Jeudis des Musiques du Monde sont de retour au jardin des Chartreux pour 4 semaines de concerts métissés.

Et certaines manifestations annulées l’an dernier auront bien lieu cet été. C’est le cas du rendez-vous préféré des habitants du 1er arrondissement de Lyon et de la Croix-Rousse. À la fois familiaux, festifs et détendus, Les Jeudis des Musiques du Monde se tiendront bien au jardin des Chartreux. Une édition légèrement condensée puisque les concerts n’auront lieu qu’au mois de juillet mais la programmation à la fois éclectique, exigeante et grand public est au rendez-vous.

© Charly Jacquet

En 2021, le Centre des Musiques Traditionnelles Rhône-Alpes (CMTRA), organisateur de l’événement, fête ses 30 ans ! Raison de plus pour mettre les petits plats dans les grands et nous livrer un feu d’artifice de couleurs locales, et lointaines à la fois… C’est le concept justement, défendre les traditions musicales présentes en région Auvergne-Rhône-Alpes. Et quel bonheur de constater que celles-ci sont nombreuses, vivantes et métissées !

On débute le 8 juillet avec Mafila Ko, un trio original et syncrétique réunissant instruments à vent irlandais et kora burkinabée, le tout accompagné par une contrebasse ayant tâté du jazz : 100 % crossover et singulier ! Le même soir, Sahra Halgan, la chanteuse iconique du Somaliland, pays indépendant depuis 1991 mais non reconnu par la communauté internationale, bien entourée de son orchestre de musiciens lyonnais, nous fera goûter aux rythmes d’Afrique de l’Est et à cette voix unique et engagée.

La semaine suivante, c’est à nouveau le grand écart avec Sourdurent qui revisite le folklore occitan sur un mode électrique et bruitiste tandis qu’ AA’IN nous transportera en Colombie et au Venezuela pour un after plus chaloupé…

On poursuit avec les voix et instruments à cordes (harpe, oud, saz) d’Ishtar pour une musique baladeuse voyageant entre traditions méditerranéennes et du Proche-Orient. De son côté, le groupe Crimi nous propose un mix électrique et groovy baptisé “soul de Sicile” : un genre utopique évoquant un funk venu du Maghreb sur fond de chanson sicilienne…

Pour finir ce cycle estival et coloré, le trio Mahaleb nous invitera aux frontières de la Turquie et de l’Arménie au son de l’accordéon, de la clarinette et des percussions. En guise de final, c’est l’Arménie encore, et la chanson d’origine tzigane, qui sera à l’honneur grâce à la voix unique et érodée de Dan Gharibian et son magnifique trio mêlant ballades tsiganes, arméniennes, russes ainsi que le blues grec.


Les Jeudis des Musiques du Monde. Tous les jeudis, du 8 au 29 juillet Au jardin des Chartreux, Lyon 1er – https://lesjeudisdesmusiquesdumonde.org


 

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut