Mia Hansen-Love distinguée à Berlin pour son film tourné à Lyon

La réalisatrice française a reçu l'Ours d'argent du meilleur réalisateur pour son film l'Avenir, tourné à Lyon et en Isère avec le soutien de la région Rhône-Alpes.

Une récompense reçue des mains de Meryl Streep, excusez du peu... et saluée par classe politique française. Mia Hansen-Love a été primée au 66e Festival de Berlin dans la catégorie meilleur réalisateur pour son film l'Avenir. Cette plongée la vie de jeune divorcée d'une mère de famille et professeure de philosophie tournée à Lyon et en Isère est coproduite par la région Rhône-Alpes.

"Le monde dans lequel j'ai grandi"

Remarquée dès son premier long métrage, Tout est pardonné, Mia Hansen-Love avait pris l'habitude de dépeindre les préoccupations juvéniles, dans Un amour de jeunesse et Eden notamment. Dans l'Avenir, son actrice principale, Isabelle Huppert, incarne une professeure de philosophie, mère de deux enfants, qui doit apprendre à gérer une liberté nouvelle dûe au départ de son mari. C'est "le premier film que je fais réellement sur le monde dans lequel j'ai grandi", a déclaré la réalisatrice de 35 ans, fille de deux professeurs de philosophie.

 

Merci Isabelle Huppert

Mais pour Mia Hansen-Love l'Avenir reste dans la même veine que son travail antérieur. "C'est la même inspiration, qui a à voir avec le passage du temps, le rapport au destin et la quête de sens", a-t-elle expliqué. La réalisatrice a profité de la cérémonie pour remercier chaleureusement Isabelle Huppert. "Par dessus tout, je voudrais remercier Isabelle Huppert pour m'avoir fait confiance", a-t-elle déclaré. Plusieurs personnalités politiques françaises, dont la ministre de la culture Audrey Azoulay, ont félicités Mia Hansen-Love pour ce prix.

 

La réalisatrice française est devancée par Gianfranco Rosi, qui a reçu l'Ours d'or pour son documentaire Fuocammare consacré au quotidien des habitants et des migrants de l'île italienne de Lampedusa.

 

à lire également
La 12e édition du Festival Lumière aura lieu du 10 au 18 octobre prochain à Lyon. La programmation, annoncée ce mercredi 9 septembre, met à l'honneur les cinéastes belges Jean-Pierre et Luc Dardenne, lauréats du Prix Lumière 2020, mais aussi Michel Audiard.
Faire défiler vers le haut