Mai 68, Michel Chomarat : "On ne parlait pas encore de gays, mais d'homos"

A cette époque, j'étais compositeur typographe chez les Besacier, (imprimeurs clandestins de "Témoignage Chrétien" sous l'Occupation). Depuis 1967, je dirigeais la revue "Documents Anarchistes" et j'habitais encore chez mes parents, couple parfait de l'après-guerre (père très communiste, ancien résistant, et mère très catholique). En juillet, alors que j'étais encore mineur (la majorité était à 21 ans), je me suis mis en ménage avec un copain majeur. Mes parents ont été à deux doigts de porter plainte
pour détournement de mineur... Nous fûmes heureux pendant près de 10 ans. On ne parlait pas encore de gays mais d'homos et l'adoption n'était pas encore à l'ordre du jour, seul un chat partageait notre quotidien... Vive mai 68 !"

Michel Chomarat

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut