Couvertures des tomes 10 et X du Bermuda, histoires plus ou moins courtes – © Librairie Expérience

Lyon : les BD du Bermuda sont doublement de retour

Depuis 2007 la librairie Expérience, place Antonin-Poncet, publie les Bermuda, album de bandes dessinées made in Auvergne-Rhône-Alpes. Pour le 10e numéro, l’équipe met les bouchées doubles et édite deux albums : un classique, et un X. Lyon prend des airs de capitale du 9e art, renforcés par le Lyon BD Festival au mois de juin.

Certains l’attendaient peut-être, d’autres le découvriront sans doute. Le Bermuda revient pour une dixième édition toute particulière. Ce n’est pas un, mais deux albums de bandes dessinées que propose cette année l’équipe de la librairie Expérience, place Antonin-Poncet. "La dixième édition, ce n’est pas rien, on voulait marquer le coup. Très vite, le dix est devenu un X, et on a pensé à faire un supplément cul. Le supplément s’est transformé en album BD à part entière parce que ça faisait marrer tout le monde. Cette année, c’est donc un Bermuda classique, et un autre spécial fesses." Pour Nicolas Courty, porteur du projet Bemuda, histoires plus ou moins courtes, cette deuxième dose de travail supplémentaire, c’est autant de plaisir. "C’est un projet qui nous importe vraiment, et même si on a des difficultés financières chaque année, on continue parce que ce sont de bons moments partagés entre nous et avec les auteurs."

Face aux frais d’impression, l’équipe de la librairie Expérience lance de nouveau un financement participatif pour pouvoir sortir ses albums. "On aimerait mieux ne pas avoir besoin de ce crowdfunding, mais c’est ce qui nous permet de pouvoir venir à bout du projet", explique Nicolas Courty. Depuis 2017, ils ont fondé l'association Expé Editions, pour faciliter la mise en place des projets Bermuda, et pourquoi pas "publier nous-mêmes un auteur si le projet nous plaît !"

Le Bermuda c’est quoi ?

C’est lors d’une soirée speed-dating organisée entre auteurs et éditeurs, que l’équipe de la librairie Expérience décide de créer le Bermuda, en 2007. Nicolas Courty raconte : "Pendant cette soirée, on s’est rendu compte qu’il y avait vachement de talents dans la région. Les auteurs que l’on vend, mais aussi beaucoup de nos lecteurs dessinent vraiment bien. Et c’est en discutant de ça avec toute l’équipe de la librairie, qu’on a eu l’idée du projet." Un album d’histoires "plus ou moins courtes", composé d’environ 250 pages qu’une quarantaine d’auteurs de la région viennent remplir selon leurs envies, sans aucune contrainte. "Les seules conditions, c’est que ça nous plaise, et que l’auteur soit de la région. On est obligé de donner au moins une limite, et on aime notre région. C’est un vivier d’auteurs ultra talentueux, avec de bonnes écoles comme Emile Cohl ou l’ENAII, autant en profiter", lance Nicolas tout sourire. Pour chaque numéro, la librairie reçoit une centaine de projets. Ils sélectionnent, et donnent aussi leur chance à ceux dont les scenario ne sont pas encore parfaits : "Quand on sent qu’il y a du potentiel, on fait ce que les grandes maisons d’édition n’ont plus le temps de faire : on en discute avec l’auteur, on l’accompagne et on lui donne des conseils. Le but ce n’est pas que ce soit parfait, mais de donner une chance à tous ceux qui le méritent."

"Tous les auteurs sont des stars !"

Dans les pages du Bermuda, on trouve de tout : des grands auteurs, qui se prêtent au jeu pour s’amuser un peu, et de jeunes étudiants, pas encore diplômés qui se retrouvent côte à côte. Parfois, une seule page sépare un ponte du 9e art de l’amateur qui dessine pour son plaisir, entre deux heures de travail. "Et ça c’est une force vraiment cool. C’est tout à fait l’esprit Bermuda. Quand tu es dedans, tu es une star au même titre que n’importe qui. Ta BD a une couv sur la page de de droite, et derrière, un mini CV, avec ton parcours, et tes contacts. Il y a même la place pour une dédicace." Outre les amateurs de bandes dessinées, c’est aussi aux éditeurs que s’adresse le projet. Sur les 700 exemplaires initialement tirés, 300 sont envoyés gratuitement aux maisons d’édition. "Les auteurs travaillent gracieusement pour Bermuda, mais on n’a aucun droit sur leurs planches, ils en font ce qu’ils veulent. Et en général, grâce à l’album, ce sont à chaque numéro cinq ou six contacts sérieux qui se font entre des auteurs et des maisons d’édition."

Et pour célébrer la bande dessinée, le projet Bermuda propose quatre jours d’activités à la péniche Fargo, du 6 au 9 juin. "Il y aura des ateliers pour les enfants, des masterclass, des séances de dédicaces, et évidemment le soir, des soirées. C’est une ambiance vraiment sympa parce que tous les auteurs se retrouvent ensemble, avec le public", s’enthousiasme Nicolas Courty. A l’occasion du Lyon BD Festival qui se tiendra les 9 et 10 juin (pour le in), la ville de Lyon deviendra le temple du 9e art, et rendra hommage à ses auteurs. La partie off du Lyon BD, se tiendra elle tout le mois de juin, dans plusieurs lieux de la capitale des Gaules.

Retrouvez le programme des activités proposées par l’équipe du Bermuda, histoires plus ou moins courtes.

à lire également
Etat des lieux (détail) © Jibé
BD – Docteur Jibé a installé son cabinet en juin dernier place des Terreaux, pour ausculter le milieu de la BD. Pouls des libraires, température des éditeurs, réflexes vitaux des auteurs, avec au passage un scanner détaillé de la chaîne économique de la BD papier.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut