24kamasi1-superJumbo-v3
@New-York Times

Lyon : le programme des Nuits Sonores 2018 dévoilé

Pour sa seizième édition, le festival lyonnais d’électro impose un retour aux sources sans se la jouer vieux jeu pour autant.

Nuits sonores aux anciennes usines FagorBrandt (mercredi 29 mai 2019)

© Laurie Diaz
Nuits sonores aux anciennes usines FagorBrandt

Après une quinzaine d’années d’existence, on pourrait penser que les Nuits Sonores finiraient par s’époumoner d’une édition à une autre. Toutefois, point de souffle au cœur pour la grande fêtarde lyonnaise, au contraire, elle se rajeunit. Cette année, la bonne disposition des jours fériés joue en sa faveur : huit jours de festivités à la place des sept habituels (du 06 au 13 mai). Ce qui laisse suffisamment de marge pour un quatrième NS Days, signature de la rencontre musicale depuis 2015. Mais c’est aussi au niveau des lieux que les Nuits Sonores jouent la carte de l’ambition. Après 7 ans d’absence, la Piscine du Rhône marque son grand retour auprès des sites hôtes “vétérans” (La Sucrière, le Sucre ou encore le Transbordeur).

Un jour, un artiste

Habituellement un trio, l’édition 2018 met un quatuor aux commandes des NS Days. Instaurés lors de l’édition de 2015, leur principe est plutôt explicite : un artiste se voit attribuer une journée du festival et ses rennes. Le premier jour (8 mai) est confié à la doyenne de l’évènement, Jennifer Cardini, suivie successivement de Daniel Avery (10 mai), Four Tet (11 mai) et Paula Temple (12 mai). En amont, après Lisbonne, Séoul ou encore Varsovie, Amsterdam obtient la Carte blanche de cette édition. Du 8 au 10 mai, artistes, groupes et DJs amstellodamois se produiront au centre nautique Tony Bertrand. La programmation complète sera dévoilée le 7 février.

Un concert spécial avec Kamasi Washington

Kamasi Washington Jazz

@New-York Times
Kamasi Washington for the New-York Times

“Pilier du jazz” pour certains, “révolutionnaire” pour d’autres, Kamasi Washington fera grâce de sa présence le 8 mai dans le cadre d’un concert spécial à l’Auditorium de Lyon. Excepté ça, motus-bouche-cousue de la part d’Arty Farty, organisateur de l’évènement, quant au programme exact des nuits éponymes. Les festivités précises devraient être dévoilées en cascade dans les semaines à venir. On entrevoit, toutefois, quelques détails :

- Les 3 Nuits principales auront lieu dans les anciennes usines Fagor-Brandt (septième arrondissement) / programme dévoilé le 7 février.

- Un Sunday Park “repensé” prendrait place au Transbordeur / programme dévoilé le 4 avril.

- La Mini-Sonore, réservée aux bambins, revient au même titre qu’Extra ! / programmes dévoilés le 4 avril.

à lire également
Il y a 20 ans dans Lyon Capitale - Les Nuits de Fourvière ont fait carton plein lors de cette 5e édition. 66 000 spectateurs se sont rendus au festival. En août 1998, la 5e édition des Nuits de Fourvière s'achève avec un bilan très positif. Pourtant concurrencé par la Coupe du Monde jusqu'à mi-juillet, […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut