Fête des lumières 2014 Saint-Jean
© Camille Padilla

Fête des Lumières 2014 : les flops et déceptions

La Fête des lumières de Lyon est l’occasion d’admirer de belles œuvres d’art éphémères, mais aussi de se retrouver face à des installations ratées. Quelles sont celles qui sont des flops ?

Nous vous avons livré nos 10 coups de cœur pour cette Fête des lumières 2014, voici celles qui n'ont pas trouvé grâce à nos yeux. Toutes ont un trait commun : en théorie, elles devaient être des réussites, en pratique ce sont juste des déceptions.

Color or not – Cathédrale Saint-Jean

Fête des lumières 2014, Color or Not sur la façade de la cathédrale St-Jean © Ville de Lyon

© Camille Padilla

L'installation de la cathédrale Saint-Jean est souvent l'une des plus attendues. Color or not devrait déclencher les passions. Ratée pour certains, réussie pour d'autres, elle s'aventure en des terres psychédéliques et ne parvient jamais à sublimer le lieu. Pis, Color or not en arrive à donner mal à la tête.

Incandescence – terrasses de la Guillotière

Fête des lumières 2014, les ampoules d’Incandescence sur les berges du Rhône © Ville de Lyon

© Camille Padilla

D'immenses ampoules à incandescence devaient illuminer les berges du Rhône à la Guillotière avec style. On imaginait déjà une très belle œuvre, parvenant à jouer avec les reflets du fleuve. Ce n'est jamais le cas. Occasion manquée, Incandescence est ratée.

Les Pockets – place Maréchal-Lyautey

Fête des lumières 2014, les Pockets de la place Maréchal-Lyautey © Ville de Lyon

© Camille Padilla

La place Maréchal-Lyautey est envahie par des lampes de poche géantes d'inspiration vintage. Inintéressante et sans grande imagination, l'œuvre passe à côté de son sujet.

Voyage cinématographique – Voûtes sous Perrache

Fête des lumières 2014, installation sous les voûtes de Perrache (capture d’écran de la vidéo réalisée par Lyon Capitale)

© Camille Padilla

Sur le papier, le Voyage cinématographique avait tout pour être l'une des œuvres incontournables de cette édition 2014. La promesse était belle : raconter l'histoire du cinéma en projetant illuminations et films sur les voûtes de Perrache. Peu inspiré et n'utilisant à aucun moment l'architecture des voûtes, le Voyage cinématographique est la plus grosse déception de cette cuvée 2014.

La veilleuse des Jacobins

Fête des lumières 2014, la Veilleuse de la place des Jacobins © Ville de Lyon

© Ville de Lyon

La fontaine des Jacobins devient une immense veilleuse sur laquelle sont projetés des motifs enfantins. L'une des plus belles places de la ville est inexploitée avec cette installation peu convaincante. Bon côté des choses, il ne devrait pas y avoir beaucoup de monde, tant ce qui est montré n'incite pas à s'arrêter.

Êtes-vous d’accord avec nos flops ?
Pensez-vous que d’autres œuvres auraient leur place dans ce classement ?
Réagissez dans les commentaires ci-dessous.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut