Thierry Frémaux
Thierry Frémaux

Festival de Cannes : Thierry Frémaux répond aux critiques

Face aux critiques, le délégué général du Festival de Cannes a indiqué que son festival était "plus que jamais" le plus grand Festival de cinéma du monde.

Face à de nombreuses critiques dont notamment celle de Gérard Depardieu, Thierry Frémaux, le délégué général du festival de Cannes et président de l'Institut Lumière de Lyon a répondu dans une interview accordée au Figaro. Selon lui le festival est "plus que jamais" le plus grand Festival de cinéma du monde. "Venise et Berlin jouent très bien leur rôle, mais Cannes est au-delà de tout. Et son hégémonie, un secret de fabrique. Tellement secret que je ne saurais le décrire ! […] Dire non à un cinéaste, c'est toujours délicat, même par SMS, et même pour ceux qui n'ont pas le niveau, mais le rêve fou de venir. Tout le monde veut être à Cannes !", a-t-il déclaré.

Une réponse aux propos de Gérard Depardieu qui avait déclaré dans le journal Le Parisien-Aujourd'hui en France : "Moi, je ne peux plus y aller depuis que Gilles Jacob n'est plus là. Depuis qu'il y a Thierry Frémaux et Pierre Lescure à la tête du Festival, ce sont les télés qui règnent. C'est vrai que Cannes – je ne veux pas faire le vieux con –, cela n'a plus rien à voir avec le cinéma", avait critiqué le comédien.

à lire également
Cathy Bouvard, aux Subsistances, en octobre 2018 © Tim Douet
Depuis quinze ans à la tête des Subsistances, Cathy Bouvard s’est vu proposer un défi qui ne se refuse pas : les Ateliers Médicis, dont l’ambition est rien de moins que de transformer par la culture la ville de Clichy-sous-Bois et de faire émerger des artistes qui ne soient pas “du sérail”. Une des fondatrices de Lyon Capitale tire donc sa révérence et dresse à cette occasion le bilan d’une ville qui a muté. Avec la crainte qu’elle ne se re-quenellise…
Faire défiler vers le haut