Concert à l’Épicerie Moderne : Florent Marchet, pince-sans-rire

On reconnaît Florent Marchet au bout de deux mesures. L’atmosphère empreinte d’une mélancolie toute personnelle qui fit mouche dès Gargilesse, il y a déjà 18 ans ; cette voix blanche aux intonations douces-amères ; cet humour qui cache bien son jeu ; ce talent de nouvelliste capable d’emballer une histoire en moins de quatre minutes.

Le tout sans défaillance aucune. Pas un album de Marchet qui n’appelle la moindre déception et une œuvre qui se construit pas à pas – débordant au théâtre comme au cinéma – et qu’on jugera sans doute un jour importante, loin des autoroutes de la promotion obligée et des grands raouts variétés.

Quelque part entre Arnaud Fleurent-Didier et un Mendelson qui aurait vu la lumière (sur le très beau Freddie Mercury, tout en spoken word), Marchet vient encore de frapper fort avec Garden Party, souvent pince-sans-rire, toujours émouvant.


Florent Marchet à l’Épicerie Moderne le vendredi 14 octobre


 

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut