Philippe Jaroussky Ambronay
© Bertrand Pichène / CCR Ambronay

Festival d’Ambronay 2016 : un époustouflant final

Le rendez-vous annuel des amateurs de baroque va bientôt fermer ses portes. Mais Ambronay n’a pas mégoté sur le bouquet final.

Le contre-ténor Philippe Jaroussky, à Ambronay en 2013 © Bertrand Pichène

© Bertrand Pichène / CCR Ambronay
Le contre-ténor Philippe Jaroussky, à Ambronay, en 2013.

Week-end 4 : Jaroussky, Onofri, Monteverdi…

Dès jeudi, Ambronay sort le grand jeu pour un dernier week-end en forme de bouquet final. Les Scherzi Musicali de Nicolas Achten dans un programme italien XVIIe...

Jeudi 6 à 20h30 au monastère de Brou

... et le contre-ténor Philippe Jaroussky dans une collaboration inédite avec le violoniste et chef Enrico Onofri, et ce n’est que l’apéro.

Vendredi 7 à 20h30 à l’abbatiale

En guise de plat de résistance, Ambronay nous propose rien de moins qu’un festival au sein du festival : une mise en abyme baptisée Eeemerging qui réunira pas moins de six jeunes ensembles soigneusement sélectionnés par le centre culturel de rencontre !

Samedi 8 et dimanche 9, à partir de 11h, salle Monteverdi
Paul Agnew chantant des madrigaux de Monteverdi avec l’ensemble Les Arts Florissants, à Ambronay, en 2015 © Bertrand Pichène

© Bertrand Pichène / CCR Ambronay
Paul Agnew avec l’ensemble Les Arts Florissants, à Ambronay, en 2015.

Quant au dessert, il est double : le retour des Arts Florissants, cette fois dirigés par le ténor Paul Agnew, dans d’époustouflants madrigaux de Claudio Monteverdi...

Samedi 8 à 20h30 à l’abbatiale

et un final mystique avec la Passion selon saint Matthieu de Bach par Le Concert Étranger d’Itay Jedlin.

Dimanche 9 à 17h à l’abbatiale
Les réservations sont encore possibles sur le site du festival.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut